Le personnel d’Eurostar en grève deux week-ends d'août

Pour protester contre les conditions de travail, une partie du personnel de bord du train à grande vitesse Eurostar observera 7 jours de grève répartis sur deux longs week-ends en août, a annoncé le syndicat britannique RMT. Ce vendredi 12 août, un aller-retour Bruxelles-Londres sera ainsi supprimé. Eurostar évoque un impact "limité".

La première grève à l'appel du syndicat doit commencer le vendredi 12 août juste après minuit et durer jusqu'au lundi 15 août à 23h59. La deuxième doit avoir lieu sur trois jours du 27 au 29 août. La direction d’Eurostar a assuré que l'impact sur les conditions de circulation serait limité.

"Les jours de grève, nous avons procédé à quelques changements légers dans les horaires pour faire en sorte que tous nos passagers ayant une réservation pourront voyager ces jours-là. Les passagers concernés seront informés des changements à l'avance", a réagi un porte-parole d'Eurostar.

"Au maximum deux aller-retours par jour devront être annulés, soit vers Paris soit vers Bruxelles. Le vendredi 12 août, nous allons annuler un aller-retour pour Bruxelles. Paris ne sera pas affecté. Nous allons mobiliser tout notre personnel disponible et allons évidemment nous appuyer davantage sur notre personnel sur le continent", a ajouté une représentante d'Eurostar.

Le syndicat RMT (Rail, Maritime and Transport union) reproche à la direction de ne pas respecter un accord sur les conditions de travail conclu en 2008. "Notre personnel de bord des Eurostar est soumis à des heures de travail difficiles et en a assez de voir la direction ne pas honorer ses engagements", a déclaré Mick Cash, le secrétaire général de RMT.

Son adjoint, Mick Lynch, a déclaré à la BBC que "55 membres sur 70 ont voté pour la grève" et a, pour sa part, évoqué des "perturbations significatives".

BELGA/LEGASSE