Un attentat-suicide en Irak perpétré par un terroriste belge

Un combattant belge membre du groupe terroriste Etat islamique (photo archives) a perpétré un attentat-suicide contre l’armée irakienne, d’après une annonce diffusée mardi soir par l’organisation djihadiste. L’information provient du chercheur indépendant Pieter Van Ostaeyen.

Selon les éléments communiqués en arabe par l'EI, quatre terroristes ont déclenché leur ceinture d'explosifs après s'être mêlés à des soldats irakiens à Qayyara, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Mossoul, un des fiefs de l'organisation.

Le moment exact de l'attaque, ainsi que le nombre de victimes, n'a pas été précisé.

Un des quatre assaillants était originaire de Belgique, selon le patronyme utilisé par l'EI, Abu Anwar al-Belgiki. Aucune indication supplémentaire sur son identité n'est disponible.

Selon le chercheur Pieter Van Ostaeyen, le présumé kamikaze serait le 106e ressortissant belge membre de l'EI tu2. Ce décompte comprend douze terroristes morts lors d'attentats-suicide, ainsi que les assassins ayant perpétré les attentats de Paris et de Bruxelles.