JO: Les Red Lions restent invaincus à Rio

Après avoir battu la Grande-Bretagne (4-1), le Brésil (12-0) et l’Australie (1-0), les hockeyeurs belges ont remporté jeudi aussi leur match contre l’Espagne (3-1) et demeurent ainsi seuls en tête du classement du groupe A (12 points), dans le tournoi olympique de hockey sur gazon. Déjà qualifiés pour les quarts de finale, les Red Lions devront encore affronter ce vendredi la Nouvelle-Zélande. Ils sont pratiquement certains de terminer en tête du groupe, ce qui devrait théoriquement leur permettre d’éviter un adversaire très fort.
Copyright 2016 The Associated Press. All rights reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten or redistribu

Déjà qualifiée pour les quarts de finale après son probant succès contre l'Australie (FIH 1) 1-0 mardi soir, l'équipe de Shane McLeod a continué sur sa lancée contre l'Espagne, pourtant invaincue jusque-là. A noter que Tom Boon, blessé aux ischio-jambiers lors du dernier match de préparation, a débuté la rencontre, renforçant ainsi encore l’équipe

Mis sur de bons rails grâce un but provoqué par Cédric Charlier (6e minute de jeu - photo), les Red Lions ont ajouté deux autres buts avant la mi-temps grâce à Emmanuel Stockbroekx (16e) et à nouveau Charlier (21e minute).

L'Espagne a réduit le score sur un penalty corner de Pau Quemada (41e minute) dans un troisième quart temps plus compliqué pour les Belges. Le score n'a plus bougé dans le dernier quart, malgré la pression adverse.

C'est donc le quatrième succès en quatre matchs pour la Belgique, qui avait auparavant battu la Grande-Bretagne (FIH 4) 4-1, le Brésil (FIH 30) 12-0 et l'Australie (FIH 1) 1-0. Avec 12 points, les Belges sont premiers du groupe A devant l'Espagne (9), l'Australie (6), la Nouvelle-Zélande (4), la Grande-Bretagne (4) et le Brésil (0).

Déjà qualifiés pour les quarts de finale, ils sont presque assurés de terminer en tête du groupe grâce une différence de buts de +18. Les quatre premiers du groupe accèdent aux quarts de finale. La Belgique dispute son troisième tournoi olympique consécutif après Pékin 2008 (9e) et Londres 2012 (5e).

afp of licensors

"Très content de l’état de forme de l’équipe

Le sélectionneur des Red Lions, Shane McLeod (photo), confiait à l’issue de la rencontre, jeudi. "Je suis très content de l'état de forme actuel de l'équipe. Nous avons livré une première mi-temps très convaincante, où nous avons bien fait circuler la balle et où nous nous sommes créés de nombreuses occasions. Ensuite, nous nous sommes un peu relâchés, mais c'est sans doute lié au fait que nous savions que nous avions fait le plus difficile et que nous avons encore un match demain (vendredi) contre la Nouvelle-Zélande avant le quart de finale. J'avoue que j'aimerais bien affronter l'Irlande en quart, mais pour cela, elle doit battre l'Argentine".

La dernière rencontre de groupe, ce vendredi, sera particulière pour le coach Shane McLeod (46 ans). Lui-même néo-zélandais, il a même coaché les Black Sticks, l'équipe nationale messieurs, aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et de Londres en 2012.

"C'est évidemment spécial. Ce n'est pas facile de jouer contre son pays natal, un pays où j'ai grandi et dans lequel j'ai investi énormément de temps dans les programmes de développement du hockey. Je ne sais d'ailleurs pas comment je vais me sentir. Je suis en tout cas heureux que nous soyons premiers de notre poule et déjà qualifiés pour les quarts de finale. Les Néo-Zélandais, en revanche, ont besoin d'une victoire à tout prix pour espérer passer. Ils seront certainement très déterminés. Ils ont également bénéficié d'un jour de repos, là où nous avons joué. Nous allons essayer de gagner, mais ce ne sera pas facile. Ils ont été très malchanceux contre l'Espagne et vendront chèrement leur peau".

Les Belges devront ensuite attendre le résultat du match entre l'Argentine et l'Irlande pour connaître leur adversaire en quart de finale. L'Argentine peut se contenter d'un partage. L'Irlande, elle, doit gagner.