Eurostar : la grève suspendue depuis minuit

Le syndicat britannique RMT (Rail, Maritime and Transport Union) a annoncé vendredi soir la suspension de la grève d’une partie du personnel des trains à grande vitesse Eurostar, depuis ce samedi à l’aube, pour donner une chance aux négociations avec la direction. Celles-ci progresseraient, d’après RMT. Entamée vendredi, cette grève devait s’étendre sur deux longs week-ends en août.
Xinhua/Photoshot. All rights reserved.

Débutée vendredi matin, la grève devait s'étaler sur deux week-ends. La première grève devait durer jusqu'à lundi soir, tandis qu'un second mouvement social devait avoir lieu du 27 au 29 août. La protestation a provoqué l'annulation vendredi d'un aller-retour entre Bruxelles et Londres, alors que les 28 autres trains au départ de la capitale britannique ont tous été maintenus.

Selon Eurostar, la circulation des trains entre Bruxelles et Londres devrait se dérouler normalement dans les prochains jours. Par contre, quatre trains à grande vitesse devraient encore être annulés samedi et dimanche, mais entre Londres et Paris.

Le syndicat RMT reproche à la direction de ne pas respecter un accord sur les conditions de travail, conclu en 2008. "Notre personnel de bord des Eurostar est soumis à des heures de travail difficiles et en a assez de voir la direction ne pas honorer ses engagements", avait souligné Mick Cash en lançant l'appel à la grève.

"Nos membres ont droit à un juste équilibre entre leur travail et leur vie privée (...) Eurostar doit désormais venir à la table des négociations avec une série de propositions qui respecte nos accords", avait-il ajouté. Le RMT affirmait vendredi avoir noté des "progrès" dans les discussions avec la direction.

BELGA/LEGASSE