Le redémarrage de Tihange 1 a été lancé

Le porte-parole de la centrale nucléaire de Tihange (province de Liège) a indiqué que le processus de redémarrage du réacteur 1, à l’arrêt depuis une centaine de jours pour un entretien, a été lancé. Le réacteur devrait être à nouveau connecté au réseau au courant de ce samedi. L’entretien était nécessaire en raison de la prolongation de durée de vie du réacteur, jusqu’en 2025.

Vers midi, ce samedi, il était impossible de dire l'heure exacte à partir de laquelle le réacteur sera à nouveau couplé au réseau. Des vérifications et autres tests, dont la durée est variable, devaient en effet être menés en amont.

L’exploitant Engie Electrabel assurait cependant que ce processus se passait tout à fait normalement.

L'unité de Tihange 1, d'une capacité de 962 MW, était en révision depuis le 30 avril. "Cette révision durera plus longtemps qu'à l'accoutumée en raison de la réalisation de la suite des travaux prévus dans le cadre de la prolongation de durée de vie de 10 ans de cette unité", avait annoncé Engie, la maison-mère d'Electrabel.

Tihange 1 a été mis en service en 1975 et est l’un des plus anciens réacteurs nucléaires en Belgique, avec ceux de Doel 1 et Doel 2. Normalement, ils auraient dû être mis définitivement à l’arrêt en 2015, mais le gouvernement fédéral avait décidé l’an dernier de prolonger de 10 ans la vie de ces réacteurs.

Des travaux d’entretien et de révisions plus longs étaient donc nécessaires avant de remettre le réacteur en route. La date du 24 juillet avait d’abord été citée pour le redémarrage, avant d’être reportée à ce 13 août.