La prairie du Pukkelpop est prête à accueillir le festival

La prairie du Pukkelpop à Hasselt (Limbourg) est officiellement prête à accueillir les dizaines de milliers de festivaliers attendus à partir de mercredi, a indiqué mardi l'organisateur du festival, Chokri Mahassine, lors de sa tournée d'inspection avec les services de sécurité et de secours. A l'entrée de la plaine, 26 détecteurs de métaux sont installés pour contrôler de manière approfondie les visiteurs et augmenter la sécurité.

Le chef de corps de la zone de police du Limbourg (Limburg Regio Hoofdstad), Philip Pirard, a indiqué qu'un quart de policiers supplémentaires seraient présents, sans donner de chiffre précis. Ces hommes supplémentaires ne seront pas seulement impliqués dans les contrôles d'accès plus sévères mais aussi dans la sécurité routière, précise-t-il. Les fournisseurs et collaborateurs seront également contrôlés de manière approfondie.

Chokri Mahassine a souligné mardi que la plaine est aussi prête que possible pour les festivaliers. Le terrain est même plus grand que les autres années. "Nous pouvons dire que 7.500 à 10.000 personnes supplémentaires pourraient être accueillies mais nous ne le ferons pas. L'espace supplémentaire servira à créer plus de confort."

"Je veux aussi appeler à utiliser le moins possible la voiture pour accéder au site et éviter ainsi les embouteillages. Utilisez les transports publics. Le Pukkelpop est parfaitement accessible avec la SNCB et De Lijn. (...) A la gare d'Hasselt, des navettes amèneront les festivaliers à l'entrée du site", ajoute Chokri Mahassine.

Le festival veut mettre l'accent sur la durabilité et les énergies vertes, en collaboration avec la Haute école UC Louvain Limbourg (UCLL). Les nouveaux projets durables seront mis en lumière dans le stand "Baraque Futur". Les festivaliers pourront notamment traiter des déchets via l'impression 3D ou utiliser un jukebox qui fonctionne grâce à l'huile de colza. Au total, 100 étudiants et professeurs de l'UCLL sont impliqués dans le projet.

Cette année, cela fera cinq ans que le Pukkelpop a été touché par une grave tempête. La catastrophe du 18 août 2011 avait fait cinq morts, dix blessés graves et 140 blessés légers.