Hockey: les Red Lions disputeront la finale olympique

La Belgique s’est qualifiée pour la finale du tournoi de hockey (messieurs) de Rio de Janeiro en éliminant mardi soir par 3-1, en demi-finale, les Pays-Bas vice-champions olympiques en titre, vice-champions du monde et champions d’Europe. Les Red Lions assurent ainsi à la Belgique sa 6e médaille. Reste à voir si elle sera d’argent ou d’or, jeudi soir (22h heure belge) face à l’Argentine (7e mondiale).

Ce sera aussi la première médaille dans un sport collectif pour la Belgique depuis 1936, avec le bronze décroché à l’époque par l'équipe belge de water-polo à Berlin. En hockey, la génération actuelle des Red Lions fera mieux que leurs homologues de 1920, sur la troisième marche du podium aux Jeux d'Anvers.

Pour mériter cette médaille d’argent ou d’or, la Belgique (6e mondiale) a vaincu mardi soir à Rio l'ogre néerlandais, numéro 2 mondial. Après un premier quart temps fermé, la Belgique a pris l'avance dans le deuxième quart, grâce à Jérôme Truyens à la 25e minute et John-John Dohmen, le capitaine des Red Lions, à la 29e minute. Mais les Pays-Bas ont réduit la marque dans la même minute, juste avant la pause par Mike Van Der Weerden sur penalty corner - le second des trois obtenus par les Néerlandais avant la pause (pour un à la Belgique à l'origine du premier but), sifflée à 2-1.

Dès l'entame du quatrième quart temps, les Red Lions inscrivaient un 3e but par Florent Van Aubel (46e). La Belgique entrainée par Shane McLeod restait dangereuse devant le but néerlandais.

Les Pays-Bas avaient du mal à venir inquiéter Vincent Vanasch, le gardien des Red Lions, tant et si bien que la Belgique conservait son avantage jusqu'au bout: 3 à 1 score final.

La Belgique jouera contre l'Argentine (FIH 7) en finale jeudi à 22h (heure belge). Les Argentins (aussi surnommés les "Lions") ont en effet dominé l'Allemagne (FIH 3), double championne olympique en titre, dans l'autre demi-finale par 5 buts à 2.

Ce sera, pour les deux pays, leur première finale olympique en hockey. Le match pour la troisième place, jeudi à 17h (heure belge), opposera les Pays-Bas à l'Allemagne, qui manque une finale aux Jeux Olympiques pour la première fois depuis 2004.

Incrédulité des hockeyeurs néerlandais

Le milieu néerlandais Robbert Kemperman cachait son visage dans son maillot en signe de désespoir et l'attaquant Billy Bakker regardait dans le vide, incrédule. Cette défaite en demi-finale du tournoi olympique de hockey masculin contre la Belgique (1-3) est totalement inattendue pour les Néerlandais.

Le visage triste du capitaine Robert Van der Horst mardi contrastait avec la joie affichée après la nette victoire 4-0 contre les champions du monde australiens en quarts de finale dimanche. La déception après la défaite contre la Belgique est grande.

"Je n'ai pas d'explications", a murmuré le défenseur de 31 ans. "Nous avons fait beaucoup de fautes techniques. Nous n'avons pas pu résister à la pression exercée par la Belgique. Nous n'avons pas été assez bons défensivement."