Achab et Asemani qualifiés pour les quarts de finale

En taekwondo, les deux Belges - respectivement d’origine marocaine et iranienne - qui représentent un espoir de nouvelle médaille olympique pour notre pays ont tous deux gagné leur premier combat, ce jeudi après-midi. Ils se qualifiaient ainsi pour les quarts de finale, qui seront disputées dans la soirée. Jaouad Achab (photo) a battu Maxemillion Kassman de Papouasie Nouvelle Guinée par 15 à 1, tandis que Raheleh Asemani démontait la Panaméenne Carolena Carstens par 13 à 1. En triathlon, Marten Van Riel a terminé à la sixième place.
BELGA

Alors que les Red Lions disputeront ce jeudi soir (22h heure belge) la finale du tournoi de hockey (messieurs) aux Jeux Olympiques contre l’Argentine, et ont la ferme intention de décrocher la médaille d’or pour la Belgique, la journée de jeudi pourrait aussi sourire aux Belges sur l'octogone de taekwondo avec Jaouad Achab, nr.1 mondial en moins de 68kg. Un statut qui lui a permis d'aborder les huitièmes de finale face au nr.16 Maxemillion Kassman qui vient de Papouasie-Nouvelle Guinée.

Le jeune homme de 23 ans né à Tanger a d’ailleurs impressionné face à son cadet de Papouasie Nouvelle-Guinée (nr.16), âgé de 18 ans. Il l’a battu avec un net avantage de 15 à 1et accède ainsi aux quarts de finale.

Achab y sera opposé au Polonais Karol Kobak (17e au ranking olympique), qui a nattu le Sénégalais Balla Dieye par 15 à 12.

Asemani remporte le combat aisément

L’ancienne réfugiée iranienne devenue belge le 13 avril dernier a rapidement éliminé son adversaire de huitièmes de finale, jeudi après-midi, la Panaméenne Carolina Carstens (nr.8), dans la catégorie des moins de 57 kilos. Classée neuvième mondiale, Raheleh Asemani (27 ans) a remporté le combat par 13 à 1.

Asemani (photo) - qui exerce aussi le métier de facteur - avait obtenu son ticket pour les Jeux grâce à sa victoire dans un tournoi de qualification olympique à Istanbul. "Je suis ici pour gagner une médaille. Je serai contente uniquement si j'en obtiens une", a déclaré l'athlète.

En quarts de finale, Asemani devra affronter la tenante du titre et numéro un mondiale, la Britannique Jade Jones, qui a écarté la Marocaine Naima Bakkal. « Ce n'est pas un tirage facile, mais je ne suis pas la seule dans le cas. Nous sommes seize ici et il y a beaucoup de championnes présentes. Je ne peux que faire de mon mieux", a analysé Raheleh Asemani.

AFP or licensors

Triathlon : Marten Van Riel termine sixième

L’athlète belge de 23 ans, classé 25e mondial, a terminé à la sixième place (1h46:03) du triathlon olympique à Rio, ce jeudi en fin d’après-midi. Quant à Jelle Geens, 43e mondial, il a fini 38e (1h52:05). Champion olympique en titre, le Britannique Alistair Brownlee est le premier triathlète à réussir le doublé. En 1h45:01, il a devancé son frère Jonathan (1h47:07), médaillé de bronze à Londres, et le Sud-Africain Henri Schoeman (1h45:43), 3e, qui complète le podium.

Long de 1.500 m de natation, de 40 km en vélo et de 10 km de course à pied, ce triathlon olympique se disputait à Copacabana et voyait deux Belges y participer pour la première fois de leur carrière. Marten Van Riel pointait à la 11e place suite à l'épreuve de natation en eau vive (17:27), alors que Jelle Geens (petite photo) était déjà 49e (18:36). Van Riel a ensuite accroché le wagon de tête en vélo, bouclant les 40 km en compagnie de dix athlètes (1h13:18). Geens, 47e, était déjà cinq minutes derrière (1h18:39).

Marten Van Riel (grandes photos) a alors profité du début de la course à pied pour intégrer le top 5. Les frères Alistair et Jonathan Browlee ont pris les devants. Le Belge de 23 ans a ensuite magnifiquement résisté, ponctuant le parcours à une très belle sixième place en 1h46:03. Jelle Geens, âgé aussi de 23 ans, a remonté quelques concurrents en course à pied pour boucler cette épreuve olympique à la 38e place dans un temps d'1h52:05.

2016 Getty Images