Des trafiquants d’êtres humains actifs sur l’E40 arrêtés

La police judiciaire fédérale de Bruxelles-Capitale a interpellé une bande de trafiquants d’êtres humains originaires d’Inde qui sévissaient sur l’autoroute E40 (photo archives). Cinq personnes ont été placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction. La bande aurait acheminé vers la Grande-Bretagne de nombreuses personnes en situation illégale.

La police judiciaire fédérale précise que la bande originaire d’Inde aurait acheminé un grand nombre de personnes en situation illégale vers le Royaume-Uni au cours de ces derniers mois.

Les victimes étaient d'abord logées dans des "safe houses" à Bruxelles, puis emmenées sur des parkings de l'autoroute E40 dans des camions en partance pour le Royaume-Uni.

En échange du trajet, les personnes devaient fournir une importante somme d'argent aux trafiquants.

La police judiciaire de Bruxelles-Capitale est intervenue mardi à différents endroits à Bruxelles, après avoir été mise sur la piste de la bande. Cinq personnes ont été interpellées et placées sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction. Dans cinq jours, ils comparaitront devant la Chambre du conseil de Bruxelles, qui devra statuer sur une éventuelle prolongation du mandat d'arrêt.