Genk inflige sa première défaite à Zulte Waregem

Alors que Bruges et le Standard ainsi qu'Anderlecht et La Gantoise se sont quittés sur un partage, la dernière rencontre de la 5e journée de championnat a enregistré la victoire de Genk sur Zulte Waregem (1-0). Thibaut Courtois, qui adonné le coup d'envoi, a donc vu son ancienne équipe infliger à Zulte Waregem sa première défaite de la saison. Alejandro Pozuelo a inscrit l'unique but de la rencontre (79e). Au classement les deux équipes comptent 10 points et occupent la 2e place derrière Charleroi (11 points), seul leader.

Rétabli de sa blessure, Thomas Buffel a retrouvé sa place en attaque de Genk. Peter Maes a renvoyé Leon Bailey sur le banc. A Zulte Waregem, Francky Dury a aligné un médian supplémentaire (Onur Kaya) à la place d'un attaquant (Igor Vetokele). Cette mesure de prudence n'a pas pas empêché Zulte de se créer la première grosse occasion de but: sur coup de coin, le ballon a rebondi dans les pieds de Marvin Baudry dont le tir a été dévié par Marco Bizot (9e).

Si le rythme est resté constant pendant une bonne partie de la première période, les possibilités d'ouvrir la marque se sont fait attendre. Les deux équipes ont privilégié le jeu aérien mais toutes les tentatives de la tête n'ont pas été percutantes.

Sébastien Dewaest a frappé au-dessus (17e) et Alejandro Pozuelo a placé le ballon dans les mains de Sammy Bosut (32e). Le véritable danger est arrivé via une montée sur la droite de Sandy Walsh mais, une fois encore, Pozuelo a prouvé que ce n'était pas un bon joueur de tête. Côté Flandrien, Christophe Lepoint n'a pas été plus agile (25e).

La seconde mi-temps a également débuté par un tir de Zulte Waregem. De nouveau sur coup de coin, Mbaye Leye n'a pas suspris le gardien limbourgeois (47e). Grâce à Wilfred Ndidi, Genk a tenté de pousser son adversaire à la faute. Comme le Nigérian était bien trop seul, Maes a effectué deux changements, qui ont donné un peu plus de consistance au jeu du Racing. Cela s'est traduit au marquoir par un but de Pozuelo, qui a bénéficié d'un service de classe de Buffel (79e, 1-0).

Malgré deux nouvelles tentatives de son capitaine, Leye, Zulte Waregem n'est pas parvenu à décrocher un point.

Le Sporting de Charleroi, avec 11 points, est seul en tête au classement après 5 journées devant Genk, Zulte Waregem et Ostende avec 10 unités chacun avant la trêve internationale.

Anderlecht accroché à la dernière seconde par La Gantoise

Le match Anderlecht-La Gantoise s'est terminé par un partage (2-2). Youri Tielemans (19e) et Lukasz Teodorczyk (47e) donné à deux reprises l'avance aux Bruxellois; Moses Simon (20e) et Nané Asaré (90e+2) ont rétabli l'égalité pour les Gantois qui sont venus chercher un point dans les arrêts de jeu. Au classement, Anderlecht et La Gantoise restent 4e et 5e avec 9 points, deux de moins que Charleroi, leader en attendant le résultat de Zulte Waregem (10 points) à Genk dimanche soir (20h00).

Suspendu en Europa League, Kara Mbodgi a retrouvé sa place dans l'axe de la défense anderlechtoise et Stéphane Badji a remplacé Dennis Appiah, blessé, à droite. Côté gantois, Hein Vanhaezebrouck a préféré Jérémy Perbet à Khalifa Coulibaly en pointe.

Le début de rencontre a été musclé. Lasse Nielsen et Sofiane Nielsen se sont télescopés (2e) avant que Renato Neto n'expédie Alexandru Chipciu au sol (5e). Mais Neto sait aussi jouer au football et sa volée s'est écrasée sur le montant (6e). Puisque la défense bruxelloise balbutiait, Perbet et Thomas Foket ont, coup sur coup, alerté Davy Roef (14e).

Sur un contre, Neto a commis une faute sur Franck Acheampong: penalty transformé par Tielemans (19e, 1-0). Jusque-là dans ce match, tout allait par deux et Simon a conforté cette sensation en plaçant imémdiatement le ballon dans l'angle du but mauve (20e, 1-1).

La Gantoise était relancée et, à deux reprises, Perbet a manqué l'occasion de lui donner l'avance. Pourtant, le Français s'est retrouvé face à Roef (23e) et a été bien servi dans les 16m par Neto (25e). S'il a quelque peu redressé la situation grâce à un sursaut de Diego Capel (36e), Anderlecht a encore tremblé à deux reprises. Alors qu'il avait le temps de le placer, Perbet a expédié la ballon au-dessus du but de Roef (42e) et dans la foulée, il n'a pu éviter le retour in-extrémis de Bram Nuytinck (44e).

A la reprise, René Weiler a effectué deux changements (Olivier Deschacht pour Nuytinck et Emmanuel Sowajh pour Capel). C'est toutefois Teodorczyk, qui a redonné l'avance aux Mauves (47e, 2-1). Moralement, les Buffalos ont bien réagi mais la chance n'a pas été de leur côté quand un tir de Sven Kums a rebondi sur le cadre alors que Roef était battu (61e).

Quant à Perbet, il a dû se dire que la pelouse du stade Vanden Stock lui était maudite (64e). La montée au jeu (77e) de Coulibaly n'a rien rapporté. Par contre, Asaré (58e) et Dieumerci N'dongala (84e) ont dessiné le goal du partage (90e+2, 2-2) dans les arrêts de jeu.

Le Club de Bruges arrache le nul dans les derniers instants contre le Standard

Le Standard de Liège a longtemps cru partir de Bruges avec les trois points mais le Club a marqué dans la dernière minute du temps additionnel pour prendre un point (2-2) dimanche au Stade Jan Breydel, pour le compte de la cinquième journée de Jupiler Pro League.

Le Standard, en manque de point, se déplaçait à Bruges et avait à coeur de se racheter de l'humiliation de l'année passée (7-1). Pour l'équipe de Michel Preud'homme, le constat est le même avec six points en quatre rencontres.

Les "Gazelles" ont dû composer avec les absences de Lior Refaelov et de José Izquierdo, blessés. Jean-François Gillet, blessé samedi à l'entraînement, a cédé sa place à Guillaume Hubert dans les buts liégeois.

Le début de match a été animé par trois occasions brugeoises signées Vossen, Gedoz et Wesley mais c'est l'équipe de Yannick Ferrera qui a ouvert le score. Ryan Mmaee s'est joué d'Engels avant d'adresser un centre parfait pour Birama Touré (0-1, 14e). Les Brugeois ont ensuite dominé la fin de la première période, sans parvenir à marquer.

Le Club est finalement revenu au score dans le second acte. Après un coup franc mal tiré, Felipe Gedoz a remis les équipes à égalité en reprenant de volée peu un deuxième ballon (1-1, 53e). Le Standard, bien en place dans cette rencontre, a ensuite trouvé la transversale sur une tentative de Jean-Luc Dompé.

Un gros raté du Chypriote Konstantinos a failli profiter à Jelle Vossen mais le tir brugeois a été repoussé par le poteau.
Une mauvaise relance de Ludovic Butelle a permis à Junior Edmilson de se retrouver dans le grand rectangle. Rentré en cours de match, il s'est joué de deux defenseurs avant de placer le ballon dans le filet opposé (1-2, 86e). Alors que le Standard pensait prendre trois points, le Club de Bruges a égalisé dans la dernière minute grâce à une tête de Bjorn Engels (2-2, 90e+4) sur un centre de Diaby.

Une banderole polémique des supporters brugeois contre le Standard, Bruges s'excuse

Lors du match nul entre le Club de Bruges et le Standard comptant pour la 5e journée du championnat de Belgique de division 1 dimanche au stade Jan Breydel, les supporters brugeois ont déployé une banderole contre le Standard et la ville de Liège.

"Votre avenir est comme votre ville: gris, misérable et débile", littéralement, avec en rouge "Votre" "ville" "misérable", était inscrit sur un grand drap blanc déployé dans la tribune des supporters du Club de Bruges.

Le Club de Bruges s'en est excusé dans un communiqué dimanche soir. "Le stade Jan Breydel a été le décor d'un passionnant match au sommet. Les deux camps de supporters ont de la voix donné le meilleur d'eux-même pour soutenir leur club. Une fausse note cependant: une banderole blessante dans la tribune-nord", explique le communiqué brugeois.

"Au nom du Club, nous voulons expressément nous en excuser. En tant que Club nous allons prendre toutes les mesures, avec l'association des supporters, pour identifier les auteurs et prendre des sanctions sévères. De telles banderoles sont inacceptables et vont à l'encontre de l'ADN de notre club."

Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, a aussi réagi sur Twitter. En néerlandais d'abord, "Beste Brugse vrienden ik nodig u uit #Luik te ontdekken een creative, artistieke en gemoedelijk stad", "Chers amis brugeois, je vous invite à venir découvrir Liège, une ville créative, artistique et joyeuse"; puis en français: "Amis brugeois venez découvrir #Liege une des 50 destinations à découvrir 2016"