La jeune Djellza vit désormais dans la clandestinité

Djellza, la jeune Kosovare de 16 ans qui doit être expulsée avec son père vit depuis ce week-end dans la clandestinité. Son avocat a décidé de contester une nouvelle fois leur expulsion.

Djellza vit en Belgique depuis qu'elle est âgée de quatre mois. Elle y est scolarisée à Malines mais ne possède pas de permis de résidence. Ses parents ont introduit une demande d’asile et plusieurs demandes de régularisation mais ont, à chaque fois, reçu une réponse négative. Ses parents ont ignoré plusieurs ordres de quitter le territoire.

Au début du mois d’août Djellza a été arrêtée alors qu'elle était seule chez elle et emmenée dans un centre à Zulte. Elle y a été rejointe par son père en attendant d'être rapatriés vers le Kosovo, leur pays d'origine. Un rapatriement qui devait en principe avoir lieu ce lundi soir.

Vendredi la Chambre du Conseil de Malines a décidé que la jeune fille et son père devaient rester dans le centre de Zulte jusqu’à leur rapatriement. Mais le week-end dernier la jeune-fille et son père sont entrés dans la clandestinité. Sa mère vivait déjà dans la clandestinité depuis l’arrestation du père et de la fille.

L’avocat de la famille va à présent faire appel pour tenter d’empêcher leur expulsion.