Courtrai bannit les poids lourds à proximité des écoles

Dès la prochaine rentrée scolaire, la ville de Courtrai (Flandre occidentale) va bannir le trafic de camions et d’engins de chantier à proximité des écoles. Les poids lourds seront interdits une heure avant la sonnerie du début des cours et une demie heure après la fin des cours.
2006 Getty Images

Ce règlement est le résultat d’une concertation entre Bouwunie, la fédération flamande des PME dans la construction, la Confédération de la construction et la ville de Courtrai. Cette interdiction, qui ne vaut que pour le trafic des camions de plus de cinq tonnes, est unique en Flandre.

Les experts espèrent déjà que ce plan créera un précédent dans d'autres villes. «Parce que la sécurité est trop importante», a déclaré Vincent Decruyenaere de Bouwunie West-Vlaanderen. L'Institut Belge de Sécurité Routière (IBSR) estime, lui aussi, que cette charte constitue “un signal très important." Fietsersbond appelle même à l’interdiction de circulation des poids-lourds de tous les centres des villes de Flandre. La charte prévoit également que les entrepreneurs doivent nettoyer le chemin de l'école.

Il ne s’agit que d’un "gentlemen's agreement", il n’y aura donc pas d’amendes à la clé. Mais suite à une plainte d’un parent, d’un lycéen ou d’un habitant, la ville interviendra.

Enfin dans le province du Limbourg, la police va renforcer ces contrôles sur le port de la ceinture, le stationnement interdit et la vitesse inadaptée à proximité des écoles.