L’enseignement de la Communauté flamande met l’accent sur la citoyenneté

L’enseignement de la Communauté flamande (GO !) va lancer une nouvelle matière cette année scolaire dans un projet pilote : le cours de citoyenneté. "Nous voulons que nos élèves deviennent des citoyens actifs qui vivent dans le respect de l’autre" a déclaré la directrice générale de GO ! Raymonda Verdyck lors de l’émission "De ochtend" (VRT) ce jeudi matin.

"C’est une journée particulière pour nous ce jeudi 1er septembre, jour de la rentrée scolaire, nous entamons un concept pédagogique nouveau" a déclaré Raymonda Verdyck. "Ce nouveau concept a débuté ce matin avec la signature dans toutes nos écoles de notre projet d'enseignement et d'apprentissage (notre fameux PPGO, acronyme néerlandais pour "Pedagogisch Project van het GO!". "C’est un moment symbolique fort" a ajouté la directrice qui marque aussi l’engagement par tous nos collaborateurs d’œuvrer plus que jamais pour une citoyenneté active et une cohabitation harmonieuse. Notre PPGO est centré sur des valeurs telles que le respect, la tolérance, l'égalité, l'ouverture d'esprit et la solidarité" a ajouté Raymonda Verdyck.

C’est ce jeudi aussi qu’aura lieu le test sur la citoyenneté dans toutes les écoles, une manière d’évaluer l’état des connaissances sur la citoyenneté chez les élèves flamands.

A partir de janvier un projet pilote sera lancé dans dix écoles en Flandre avec le cours de citoyenneté.

"Notre ligne de fond est : apprendre ensemble le vivre ensemble. Nous voulons que nos élèves deviennent des citoyens actifs qui vivent dans un esprit de respect de l’autre. Cela devrait figurer dans toutes les matières mais à un moment particulier il faut pouvoir y accorder plus de place. Je pense qu’en tant que réseau d’enseignement nous pouvons faire quelque chose. Surtout lorsqu’on sait qu’après les attentats des élèves ont spontanément réalisé des petits films dans lesquels ils prônaient le vivre ensemble" a encore déclaré le directrice de l'enseignement de la Communauté flamande.

Lieven Boeve, le directeur général de l'enseignement catholique, a félicité sa collègue pour son nouveau projet et a souligné que le réseau d’enseignement catholique œuvrait aussi pour la diversité.