La BD en fête tout le week-end à Bruxelles!

La 7ème édition de la fête de la BD se déroulera de vendredi (à partir de 15h), à dimanche (à 18h) en différents lieux de la capitale dont le parc de Bruxelles sera le centre de gravité au travers de divers chapiteaux d'animations, expositions, ateliers, et conférences. L'invité d'honneur de cette édition est le Québec.

"Bruxelles est une des capitales du 9ème art, que ce soit grâce aux nombreux auteurs, dessinateurs, éditeurs, libraires et galeristes, grâce aux nombreux personnages nés à Bruxelles avant de faire le tour du monde ou grâce aux nombreuses fresques BD qui jalonnent les rues bruxelloises. La bande dessinée est constitutive de l'identité bruxelloise", a souligné Laurette Onkelinx, présidente de visit.brussels, lors de la présentation de l'événement, jeudi, en présence notamment du ministre-président de la Région Rudi Vervoort, de la ministre-présidente du Collège de la Commission communautaire française (COCOF) chargée de la Culture Fadila Laanan, du ministre bruxellois des Relations extérieures Guy Vanhengel et de l'échevin bruxellois du Tourisme Philippe Close.

Plus de 200 auteurs et 35 éditeurs francophones et néerlandophones sont invités. Après Taïwan et la Turquie, l'invité d'honneur de cette année est le Québec. Plus de 300 titres québécois seront disponibles. Une vingtaine d'auteurs seront présents, parmi lesquels Tristan Demers qui diffusera son film "Tintin et le Québec" relatant le voyage d'Hergé en 1965. Il sera aussi question de l'histoire de la bande dessinée au Québec depuis sa naissance en 1792.

Parmi les événements forts, on relèvera la 8ème édition, dimanche, de la Balloon's Day Parade avec 12 ballons géants et la 4ème édition du Rallye journal Tintin auquel prendront part une soixantaine de véhicules oldtimers. La Cinematek propose par ailleurs une programmation spéciale et des matchs d'impro seront organisés sur le thème de la BD au théâtre Marni.

Le président du jury André Jobin, scénariste de bande dessinée connu pour Yakari, a remis jeudi le prix Raymond LeBlanc, concours de création de bande dessinée portant le nom du créateur du magazine Tintin et des éditions du Lombard, à Philippe Baumann dit Debhume, un jeune auteur suisse qui a étudié à l'école supérieur des Arts Saint-Luc de Liège. Son oeuvre "L'ours" a notamment été plébiscitée pour la poésie de son scénario.

Pour la première fois cette année, les 2ème et 3ème lauréats ont été récompensés. Il s'agit respectivement de Nols et Antoine Jaunin (France) pour "Stan" et de Joost van Gijzen et Lotte Klaver (Pays-Bas) pour "L'ombre et le silence".

A l'occasion des 10 ans du prix Raymond Leblanc, une exposition rétrospective réunissant les travaux des différents gagnants sera organisée du 5 au 23 septembre au parlement francophone bruxellois, situé rue du Lombard.