Une prime flamande pour les rénovations énergétiques de voisinage

Les personnes qui, au sein d’une même rue ou d'un même quartier, décident d’effectuer des rénovations permettant d’économiser de l’énergie, recevront dès l’an prochain une prime supplémentaire. "Nous espérons ainsi accélérer les rénovations en Flandre", explique le ministre flamand de l’Energie Bart Tommelein (Open VLD).
© thrualens - www.belgaimage.be

Concrètement, 10 propriétaires d’habitations situées dans la même rue devront réaliser ensemble des travaux afin de bénéficier de cette prime. Le montant s’élève à 400 euros par famille, et vient s’ajouter aux autres subsides existants, tels que ceux liés à l’isolation de toits ou au double-vitrage.

"Il est plus intéressant d’effectuer des travaux collectivement. D’après certains chiffres, ils peuvent souvent être jusqu’à 15% moins chers", a commenté Bart Tommelein au micro de la VRT. "Les rénovations énergétiques sont bénéfiques à tous. La facture énergétique diminue alors que l’efficacité augmente. Par ailleurs, nous pouvons ainsi accélérer les rénovations en Flandre". Le ministre espère notamment atteindre plus rapidement les objectifs climatiques de 2020.

Les propriétaires devront pouvoir prouver qu’ils investissent dans une projet collectif, en engageant notamment un architecte ou un entrepreneur commun. "De nombreux quartiers ont le même genre de maisons, ayant des structures similaires. Ces habitations ont souvent des problèmes d’isolation identiques", indique encore Bart Tommelein.

Au total, le gouvernement flamand prévoit un budget de 10 millions d’euros pour cette initiative. Son objectif est d'atteindre 25.000 habitations par an.