Licenciés pour avoir publié des photos dénigrantes de personnes séniles

Six membres du personnel d’une maison de retraite à Puurs (province d’Anvers), ont été licenciés pour des faits "qui enfreignent drastiquement les règles élémentaires sur la vie privée et l’intégrité de certains résidents". Les employés ont publié sur Facebook des photos de personnes âgées atteintes de démence.

Les clichés, montrant des personnes séniles durant leurs soins, ont été échangés par les membres du personnel via Facebook Messenger. "Sans entrer dans les détails, il s’agissait de photos peu flatteuses pour nos résidents. Ces derniers n’auraient jamais donné leur permission de publier de telles photos", explique le président du CPAS, Erwin Brys.

"Etant donné qu’il est de notre devoir de protéger l’intégrité et la vie privée de ces personnes, nous avons jugé approprié d’appliquer, en tant qu’employeur, la plus lourde sanction". Une septième personne, concernée dans une moindre mesure, a reçu un blâme.

"Selon les informations que nous possédons, un groupe a été créé en février dernier. Nous avons été mis au courant par le conjoint de l’un des membres du personnel", indique Erwin Brys. "Il s’agit d’un groupe fermé. Sans le lanceur d’alerte, nous ne l’aurions donc jamais su."

Suite à cette nouvelle, le CPAS a officiellement déposé plainte, et un juge d’instruction a ordonné des perquisitions. Les dix personnes sont poursuivies pour traitement dégradant.