Une temple sikh fermé par mesure de sécurité

Le bourgmestre de Vilvorde Hans Bonte (SP.A) a décidé de fermer les portes du temple sikh de sa ville. Des disputes ont en effet éclaté entre différents groupes, ce qui aurait mené à une situation d’insécurité. Ce n’est pas la première fois que le temple connait des problèmes.

Dimanche dernier, des querelles ont éclaté au sein du temple, et la police s’est vue forcée d’intervenir massivement. Des soupçons de trafic d’êtres humains pèsent également sur le temple.

Selon Hans Bonte, il est important de savoir dans un premier temps quelles personnes sont en charge au sein de l’établissement.

Une dizaine de Sikhs habitent à Vilvorde. La situation centrale du temple attire toutefois des centaines de Sikhs de toute la Flandre.