Le tourisme en Flandre se remet doucement des attentats

Le nombre de nuitées en Flandre a reculé de 8 pour cent en Flandre, par rapport à la même période l’année dernière, selon les chiffres livrés dimanche par le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts (N-VA). Cette baisse est une conséquence des attentats du 22 mars dernier. Mais d’après le ministre, une amélioration de la situation est entamée depuis le mois de juin.
© Susan Pease / DanitaDelimont - www.belgaimage.be

Durant les premiers mois de l’année 2016, le tourisme en Flandre se portait bien, avec 1% de nuitées de plus en janvier, 4,2% de plus en février et 8,6 pour cent de plus en mars.

Mais cette croissance a pris fin après les attentats perpétrés le 22 mars à la station de métro Maelbeek et à Brussels Airport. En avril, le nombre de nuitées reculait de 20% en Flandre. Le taux d’occupation des hôtels s’élevait à 60,8% en mai.

Ben Weyts se montre toutefois optimiste, et pointe un redressement de la situation. En juin, l’écart avec l’an dernier se réduisait à -17% ,et le taux d’occupation des hôtels s’est légèrement amélioré, en atteignant 63,9%.

La fréquentation touristique a également reculé à Bruxelles et en Wallonie après les attentats du 22 mars. Mais les chiffres semblent peu à peu se stabiliser grâce aux Belges partant en congé en Belgique.