Laurens Devos décroche la médaille d’or à Rio

L’adolescent de 16 ans originaire de province anversoise (photo) a remporté dimanche soir aux Jeux Paralympiques de Rio de Janeiro le tournoi de tennis de table en classe 9 (hémiplégie et infirmité motrice cérébrale), face au Néerlandais Gerben Last, de 14 ans son aîné. Laurens Devos, deuxième mondial dans sa catégorie, offre ainsi la deuxième médaille à la Belgique, après celle d’argent de Marieke Vervoort (400m en fauteuil roulant).

Le jeune sportif anversois de 16 ans, qui participe à ses premiers Jeux Paralympiques, s'est imposé en finale dimanche soir par 3 sets à 0 (11-8, 11-7, 11-4) face au Néerlandais Gerben Last, de 14 ans son aîné. Laurens Devos, deuxième mondial dans sa catégorie, a remporté 12 sets d’affilée et n’en a concédé aucun lors de ces Olympiades.

Il est le petit frère de Robin Devos, deuxième pongiste belge le mieux classé (119e mondial) chez les valides. Lui-même est pongiste professionnel et classé 176e mondial. Laurens souffre depuis la naissance de paralysie cérébrale, qui le rend hémiplégique. Cette hémiplégie est légère, mais entraîne une perte de mobilité de la moitié latérale droite du corps.

Par un travail acharné - il s’entraîne entre 15 et 20 heures par semaine -, l’adolescent a appris à contrôler cette perte et à améliorer son jeu. Son rêve : devenir professionnel chez les valides. Il participe d’ailleurs déjà à des compétitions contre des adversaires qui ne sont pas handicapés.

"Un sentiment irréel"

"C'est un sentiment irréel", réagissait Laurens Devos à l’issue de la compétition qui lui a valu la médaille d’or, à Rio. "Je suis super content. Le match s'est bien déroulé. J'avais encore perdu ma dernière confrontation contre Gerben Last. J'étais fort mentalement. C'est un sentiment irréel, un sentiment que je n'avais jamais connu auparavant."

Laurens Devos a été chaleureusement soutenu par les supporters belges, parmi lesquels le ministre flamand des Sports, Philippe Muyters. "C'est la première fois qu'il y avait autant de monde et de bruit pour moi. C'est fantastique d'avoir reçu la médaille des mains du ministre."

"Je n'ai concédé aucun set pendant tout le tournoi. Personne n'a même inscrit dix points contre moi dans la même manche. Tous mes adversaires étaient plus grands et plus âgés que moi, cela n'a pas posé problème. Je vais maintenant continuer à travailler dur pour les Jeux de 2020 à Tokyo", a expliqué Laurens Devos, qui aura alors tout juste 20 ans.

Deuxième médaille belge

Samedi, l'athlète Marieke Vervoort (photo) avait décroché la première médaille pour le compte de la Belgique en terminant deuxième du 400m en fauteuil roulant (T52).

Ce lundi, Florian Van Acker disputera la finale du tournoi de tennis de table en classe 11 (handicap mental) contre l'Australien Samuel von Einem. Il devrait donc remporter soit l’or soit l’argent.

"De plus en plus d'attention pour le sport paralympique"

Le ministre flamand des Sports Philippe Muyters (N-VA) a remis dimanche à Rio de Janeiro la médaille d'or paralympique du tournoi de tennis de table (C9) à Laurens Devos. "J'ai vraiment célébré cette victoire, j'en ai même perdu la voix", a expliqué le ministre (photo).

Muyters sera également présent ce lundi pour la finale paralympique que disputera Florian Van Acker en tennis de table (C11). "Il y a de plus en plus d'attention portée au sport paralympique, je remarque une évolution positive", déclarait le ministre, qui insiste sur le lien à opérer entre le sport d'élite et le sport grand public.

Début octobre, il rencontrera ses homologues francophone Rachid Madrane et germanophone Isabelle Weykmans afin de rendre hommage aux médaillés olympiques et paralympiques. "Personnellement, j'estime que les Paralympiques devraient constituer une partie des Jeux Olympiques", a expliqué Philippe Muyters.