Jeux de Rio : "Une édition fantastique" pour la Belgique

Les athlètes paralympiques belges ont réussi une belle moisson de onze médailles aux Jeux de Rio de Janeiro, qui prennent fin ce dimanche au Brésil. La présidente du Comité paralympique belge (CPB), Anne D’Ieteren, s’exclame : "Cette édition a été fantastique". Les Belges ramènent cinq médailles d’or, trois d’argent et trois de bronze.

La nageuse Michelle Franssen était la dernière des 29 athlètes belges à se produire, samedi, lors de ces 15e Jeux paralympiques d'été. La cérémonie de clôture se tiendra dimanche soir au Maracana.

Le CPB ambitionnait huit médailles pour cette quinzaine, son objectif est donc atteint et même dépassé. "C'est une édition très positive pour la Belgique", estime sa présidente. "Notre objectif officiel était de huit médailles, mais j'avais avoué à la délégation en espérer dix. Les athlètes ont magnifiquement performé. Vendredi, nous avons même enlevé quatre médailles en une journée, ce qui n'était jamais arrivé."

Rio 2016 aura été la meilleure levée olympique des seize dernières années en termes de médailles pour la délégation belge. "Nous ne pouvons pas faire de comparaison avec la période antérieure à Sydney en 2000", estime Anne D'Ietereen. "Le nombre de catégories était alors beaucoup plus important, environ quatre fois supérieur en comparaison avec aujourd'hui. Finalement, de nouvelles classes ont été établies. Parfois, ces catégories semblent ne pas être équitables, mais nous ne pouvons pas les remettre en question, car elles ont été fixées sur base d'études scientifiques sérieuses."

"Trois facteurs ont contribué à ce succès", explique Olek Kazimirowski, chef de la délégation. "Le premier facteur est l'implication sans limites de tous les athlètes, de leurs parents et du staff depuis des années. En deuxième, nous avons réussi à créer une atmosphère positive au village paralympique. La professionnalisation des structures est le troisième facteur déterminant. Il y a deux ans, nous avons lancé le plan 2014-2020. Le CPB, Parantee et la Ligue Handisport Francophone (LHF) ont collaboré pour l'encadrement, le matériel, la préparation. Nous voulons poursuivre cette professionnalisation dans la perspective de Tokyo."

"Nous espérons que les athlètes et leurs prestations pourront inspirer la société belge et que les gens regarderont différemment les personnes ayant un handicap. Mais nous avons encore du chemin à faire. L'attention médiatique augmente, mais ce n'est pas comparable aux Jeux olympiques ou la manière avec laquelle les Jeux paralympiques sont couverts en Angleterre", indique Olek Kazimirowski.

Onze médailles belges

La délégation belge a décroché cinq médailles d'or (deux pour Peter Genyn en athlétisme, les pongistes Laurens Devos et Florian Van Acker, l'amazone Michèle George), trois en argent (le cycliste Kris Bosmans, l'athlète Marieke Vervoort (photo) et Michèle George) et autant en bronze (le joueur de tennis Joachim Gérard, Marieke Vervoort et le trio de handbike Jean-François Deberg, Christophe Hindricq et Jonas Van de Steene).