Un demi-million d’euros belges à l’Onu pour la paix

Le ministre des Affaires Etrangères, Didier Reynders (photo), a annoncé à New York que la Belgique contribuera à hauteur de 500.000 euros au Fonds de consolidation de la paix des Nations Unies. "La Belgique confirme ainsi son engagement en faveur de la prévention des conflits et de l'établissement d'une paix durable dans les pays fragiles", souligne la diplomatie belge.

Le vice-Premier ministre a présenté la contribution belge lors de la Conférence d'annonce de contributions au Fonds de consolidation de la paix (FCP) organisée mercredi à New York, en parallèle de l'Assemblée générale de l'ONU.

Le soutien belge au FCP permettra de "financer très rapidement des actions urgentes en appui à des efforts politiques de consolidation de la paix", annonce un communiqué des Affaires étrangères, qui précise que 22 pays bénéficient actuellement de projets appuyés par le FCP.

Cet instrument financier a pour quadruple objectif de soutenir la mise en œuvre d'accords de paix, de promouvoir le règlement pacifique des conflits, de relancer l'économie et de rétablir les capacités administratives essentielles.

"Le maintien et la consolidation de la paix sont au cœur des objectifs de la diplomatie belge", souligne encore la communication des Affaires Etrangères belges. Le pays mène actuellement campagne pour obtenir un siège non permanent au Conseil de sécurité pour la période 2019-2020. L'élection aura lieu en 2018 pour un siège également convoité par Israël et l'Allemagne.