Pas d’augmentation des titres-services, en Flandre

Le gouvernement flamand a finalement décidé de ne pas augmenter le prix des titres-services pour parvenir à l’équilibre budgétaire. « Il n’ y aura pas non plus de nouveaux impôts » a déclaré le ministre flamand du Budget Bart Tommelein (Open VLD). On connaître tous les détails sur ce budget lundi lors de la déclaration de septembre du gouvernement flamand.

L’équipe du ministre-président Geert Bourgeois (N-VA) devait trouver 560 millions d’euros supplémentaires suite aux mauvais résultats de la croissance et aussi parce que les transferts du fédéral vers la Flandre étaient de 200 millions inférieurs aux prévisions.

Les négociations auront duré toute la nuit et ont finalement abouti à 1h30 du matin ce samedi. "Le ministre-président est heureux de pouvoir annoncer que le budget est en équilibre et autorise un large paquet d’investissements", indique le communiqué de presse.
Samedi le ministre du Budget Bart Tommelein a précisé qu’il n’y aura pas de nouveaux impôts.

La question se pose à présent de savoir d’où viendra l’argent ? Une des pistes sur la table était la hausse du prix des titres-services qui est depuis le début de l’année 2016 une compétence régionale) mais le gouvernement n’a finalement pas suivi cette piste et le prix des titres-services sera maintenu pour le moment à 9 euros.
Les détails sur la confection du budget flamand seront communiqués lundi devant le Parlement flamand, lors de la déclaration de septembre du ministre-président Geert Bourgeois (N-VA).