Westerlo inflige à Anderlecht sa première défaite de la saison

Dernier du classement, Westerlo a créé la sensation en allant s'imposer à Anderlecht (1-2) dimanche soir dans le cadre de la huitième journée de la Pro League de football. De son côté, Courtrai a infligé une lourde défaite, 4-1, à Genk. Dans l'après-midi le Standard avait battu Eupen 3-0.

Dernier du classement, Westerlo a créé la sensation en allant s'imposer à Anderlecht (1-2) dimanche soir. Michael Heylen (63e), un joueur prêté par le Sporting, et Nicolas Rommens (85e) ont inscrit les deux buts campinois alors que Sofiane Hanni (83e) avait entre-temps égalisé.

Au classement, les Bruxellois (15 points) restent 2e à 4 unités de Zulte Waregem. Malgré cette première victoire, Westerlo est toujours dernier (4 points).

"Avec notre niveau actuel, nous ne nous sauverons pas", avait prévenu le (nouveau) coach de Westerlo Jacky Mathijssen, qui n'a guère dû se sentir rassuré en notant que son confrère anderlechtois René Weiler alignait Lucasz Teodorczyk et Hamdi Harbaoui en pointe, entourés par Hanni, Nicolae Stanciu et Alexandru Chipciu.

C'est pourtant l'élément à vocation défensive, Leander Dendoncker, qui a expédié le premier ballon en direction du but campinois (2e). Une phase terminée juste à temps pour que les supporters mauves puissent manifester leur soutien à Olivier Deschacht, éclaboussé par une affaire de paris. Une action symbolique menée à la 3e, en référence au numéro de maillot du défenseur.

Paradoxalement, Westerlo a eu les deux premières opportunités. Mais Khaleem Hyland n'a pas tiré parti d'une perte de balle de Stanciu (10e) et Elton Acolatse n'a pas bien appuyé son tir (12e).
Anderlecht s'est relancé sur phase arrêtée mais, une fois encore, Dendoncker a mal calibré sa reprise de la tête (18e). Hanni a décoché le premier tir dangereux que Nemanja Miletic a sauvé sur la ligne (24e). La prestation anderlechtoise manquait de rythme. Et lorsque Koen Van Langendonck a laissé échapper le ballon de ses mains, aucun mauve ne s'est trouvé à point nommé pour le reprendre (32e).

A la mi-temps, Harbaoui est sorti pour Diego Capel. L'Espagnol a apporté une certaine vivacité mais il a oublié d'envoyer le ballon dans le but vide (54e).

Mathijssen a eu plus de chance avec son premier changement: monté au jeu (58e), Daniel Christensen a centré en direction de Heylen, qui a ouvert la marque d'une superbe tête croisée (63e, 0-1).

Weiler a alors directement sorti un défenseur, Bram Nuytinck, pour un attaquant, Massimo Bruno (66e). Cette manoeuvre n'a pas rendu le jeu des Bruxellois plus attrayant. Alors que quelques coups de sifflet se faisaient entendre dans les tribunes, Kara a offert le ballon de l'égalisation à Hanni (83e, 1-1).

Mais Rommens a profité d'une erreur de marquage pour donner la victoire à Westerlo en convertissant un centre de Hyland via la transversale, Roef ne parvenant pas à repousser le ballon avant qu'il ne franchisse la ligne, du moins selon l'arbitre-assistant (85e, 1-2). Un goal qui punit Anderlecht de son manque de consistance, et alimentera toutes les conversations lundi au bureau, aux comptoirs et ailleurs...

Courtrai domine Genk 4-1 et réintègre le top-six

Courtrai a infligé une lourde défaite, 4-1, à Genk, dimanche, dans le cadre de la huitième journée de la Jupiler Pro League de football. Les buts courtraisiens sont signés Andriy Totovytsky (5e), Xavier Mercier (45e) et Idriss Saadi (55e et 62e). Leandro Trossard a réduit l'écart (63e).

Courtrai a fait mouche sur sa première occasion. Le défenseur de Genk Castagne voulut dégager un centre de Saadi, mais renvoya le ballon dans les pieds d'Andriy Totovytsky, lequel ne se fit pas prier pour ouvrir le score (5e). C'est le premier but sous le maillot de Courtrai pour l'attaquant ukrainien arrivé cet été en provenance du Shakthar Donetsk.

Courtrai continua d'attaquer. Une tête de Goutas termina au-dessus (11e). Genk tenta de réagir. Kaminski se détendit bien sur une frappe d'Uronen (21e). Un tackle trop appuyé de Verstraete sur Buffel rendit l'ambiance sur le terrain électrique (40e). Quand les esprits se calmèrent, Courtrai doubla la mise. Un centre d'Hervé Kage trouva la tête de Xavier Mercier, hors de portée de Bizot: 2-0 (43e).

En seconde période, Courtrai poursuivit sa démonstration. À la 55e, Idriss Saadi reprit victorieusement, de la tête, un centre de Romain Métanire (3-0). Le même Saadi porta le score à 4-0, sur une passe de Totovytskyy, après une mésentente dans la défense limbourgeoise. Leandro Trossart atténua quelque peu la défaite de Genk d'une frappe des seize mètres (4-1, 63e).

Avec ce succès, Courtrai, 14 points, s'installe à la sixième place, juste devant le Club Bruges. Genk, 10 points, est dixième.

Le Standard bat Eupen 3-0

Le Standard a signé une troisième victoire consécutive en championnat sous les ordres d'Aleksandar Jankovic en battant Eupen 3-0 dimanche après-midi. Benito Raman (7e), Edmilson Junior (55e) et Ishak Belfodil (90e) ont inscrit les buts liégeois. Le Standard rejoint le trio formé par Anderlecht, La Gantoise et Charleroi à la deuxième place.

Le Standard trouvait rapidement l'ouverture grâce à Raman. L'attaquant profitait d'une incroyable erreur de Blondelle: en voulant laisser son gardien Van Crombrugge jouer un coup-franc, le défenseur touchait le ballon, Raman se ruait sur le cuir et trompait Van Crombrugge (7e).

Eupen réagissait par Onyekuru dont la tête obligeait Gillet à se détendre (15e). Belfodil héritait de deux occasions. Sa première tentative passait un rien au-dessus (29e), sa deuxième trouvait un bon Van Crombrugge sur sa route (34e). Eupen restait dans le match, Onyekuru se montrant dangereux en fin de première mi-temps (43e).

Le Standard voulait se mettre à l'abri dès la reprise. Van Crombrugge repoussait les essais de Fall (48e) et Dossevi (51e) mais devait s'incliner sur la reprise d'Edmilson (2-0, 55e). L'ailier était à la réception d'un centre d'Andrade remis en retrait par Dossevi.

À la 68e minute, Al-Abdulraham accrochait Dossevi juste avant l'entrée du rectangle. Le joueur liégeois s'écroulant dans les seize mètres, l'arbitre Dierick accordait le penalty. Van Crobrugge détournait la tentative de Belfodil.

Eupen terminait la rencontre à dix suite au deuxième jaune reçu par Luis Garcia (71e). En fin de match, Belfodil fixait le score à 3-0 de la tête, sur un centre de Trebel (90e). Le Standard empoche une troisième victoire en autant de rencontres de championnat, sans avoir encaissé le moindre but, depuis la prise de fonction d'Aleksandar Jankovic.

Avec 15 points, les Liégeois se portent à la hauteur d'Anderlecht, La Gantoise et Charleroi, les premiers poursuivants du leader, Zulte Waregem (19 points). Eupen, 7 points, est treizième.