Anvers interdit la chasse nocturne aux Pokémons à Lillo

Jusqu’à la fin de l’année il sera interdit de pratiquer la chasse aux Pokémons entre 22 h et 7 h du matin dans le village de Lillo (Anvers). Une mesure qui devrait redonner la tranquillité aux 35 habitants de cette bourgade située en plein milieu de la zone industrielle du port d’Anvers.

Lundi soir, le conseil communal d’Anvers au grand complet a approuvé une ordonnance de police qui devrait calmer la frénésie des adeptes du jeu sur smartphone Pokémon Go.

La petite bourgade de Lillo est envahie depuis quelques mois par des milliers chasseurs de Pokémon, apparemment parce qu’on y trouvait de nombreuses petites créatures virtuelles rares.

Mais ces rassemblements causaient des nuisances pour les habitants surtout la nuit, notamment parce que de nombreux joueurs consomment aussi de l’alcool sur place. Le bourgmestre Bart De Wever (N-VA) avait déjà pris des mesures comme des collectes supplémentaires de déchets ou une augmentation des patrouilles de police mais en vain.

Même la société de jeu vidéo Niantic, qui est derrière le succès de Pokemon Go avait été contactée mais sans résultats.

"Nous ne voulions pas décréter de couvre-feu c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de prolonger une ordonnance de police jusqu’à la fin de l’année. La police pourra ainsi limiter les nuisances".

Tous les partis présents au conseil communal ont voté en faveur de l’ordonnance. Des contrôles seront effectués afin de vérifier si l’interdiction est bien respectée.