Europa League : victoire pour La Gantoise et Genk

Au cours de la deuxième journée de la phase de groupes de l’Europa League de football, La Gantoise (photo) s’est imposée jeudi soir à domicile, 2-0, contre le club turc Atiker Konyaspor, alors que le Racing Genk battait Sassuolo 3-1 sur son propre terrain. Anderlecht s’est laissé surprendre in extremis à Saint-Etienne, revenant à l’égalisation 1-1, alors que le Standard de Liège se faisait battre par l’Ajax 1-0 en déplacement.
Jasper Jacobs

Dans le groupe H de l’Europa League, La Gantoise s’est imposée jeudi soir au club turc de Konyaspor, par 2 à 0 à la Ghelamco Arena. Les Gantois s’installent ainsi seuls à la 2e place de leur groupe, avec 4 points.

Kenny Saief (photo) a placé les Buffalos aux commandes à la 17e minute, d'une très belle reprise de volée qui a envoyé le ballon dans un goal délaissé par le gardien de Konyaspor, qui venait d'intervenir face à Coulibaly. Ce dernier est passé à deux doigts d'alourdir la note à la 20e minute du match, mais sa propre volée n'avait pas la même efficacité.

C'est finalement Renato Neto, de la tête, qui a fait le 2-0 à la 33e minute de jeu, sur un assist parfait de Milicevic depuis la gauche. Les champions de Belgique de 2015 sont rentrés au vestiaire avec une confortable avance, largement méritée, de 2 buts.

Bien que moins dominants en seconde mi-temps, les joueurs d'Hein Vanhaezebrouck sont parvenus à conserver leur avantage de 2-0. Durant la première journée du groupe H, les Gantois étaient allés arracher un nul, 1-1, à Braga.

Le Racing Genk écrase Sassuolo

Dans la Luminus Arena, le Racing Genk recevait jeudi soir Sassuolo et a remporté le match par 3 à 1. Les Limbourgeois ont ouvert le score dès la 9e minute de jeu, grâce à Karelis qui concrétisait un centre de Pozuelo.

Un quart d’heure plus tard, Bailey inscrivait le second but pour les Limbourgeois, et c’est finalement Buffel (photo) qui portait le score à 3-0 à l’heure de jeu. Sassuolo sauvait l’honneur avec un but de Politano à la 66e minute. Genk empochait ainsi ses 3 premiers points dans cette compétition.

Anderlecht se laisse surprendre par Saint-Etienne

Le Sporting d'Anderlecht n'a ramené qu'un point de son deuxième match de la phase de groupes de l'Europa League, en déplacement à Saint-Etienne, jeudi soir. Les Mauves avaient toutes les cartes en mains après avoir pris l'avance sur penalty (Tielemans), à l’heure de jeu 0-1), mais ont vu les Français revenir via Roux dans les toutes dernières secondes du temps additionnel de la partie. Ces derniers maintiennent la tête de la poule C, mais à égalité de points (4) avec Mayence, qui est allée s'imposer 2-3 à Gabala jeudi soir.

Dans une deuxième mi-temps plutôt morne, Tielemans (photo) a finalement libéré les hommes de René Weiler sur pénalty, à la 62e minute. Le coup de réparation a été accordé pour une main de Lacroix, "peu évidente" selon les mots de l'ASSE sur Twitter.

Un deuxième but, qui aurait scellé la victoire des Mauves, n'est pas venu, malgré la tentative d'Acheampong devant un but quasiment ouvert dans le temps additionnel. Et les Stéphanois en ont profité: dans les toutes dernières secondes de la partie, une sortie hasardeuse de Roef, qui s'est heurté à Nuytinck, a permis à Roux d'arracher le point du nul, en plaçant le ballon dans un but vide.

Le Standard de Liège est battu 1-0 par Ajax

Un but de Kasper Dolberg à la demi-heure de jeu, a condamné le Standard de Liège à une défaite 1-0 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam, jeudi dans le groupe G. La transversale a privé Isaac Mbenza d'une superbe égalisation en fin de match (84e). Avec 1 points sur 6, le Standard occupe la troisième place du groupe.

Le Standard débutait bien la rencontre, avec des tentatives de Dossevi (6e) et Belfodil (8e). L'Ajax prenait ensuite le contrôle du match. Le Liégeois le plus en vue devenait alors Jean-François Gillet, décisif lors d'un duel face à Klaasen (16e) et sur une tête de Dolberg (17e). Après un tir de Sanchez de peu à côté (18e), l'Ajax ouvrait le score à la 28e minute. Bertrand Traoré récupérait un ballon perdu par le Standard dans l'entrejeu et lançait Kasper Dolberg, lequel trompait calmement Gillet.

Au retour des vestiaires, le Standard mettait la pression sur l'Ajax. Les Liégeois jouaient cependant de malchance: une superbe frappe enroulée de Mbenza des 20 mètres était repoussée par la transversale (84e). Après une occasion de Cassierra neutralisée par Gillet (90e+2), les derniers espoirs liégeois s'envolaient lorsque le gardien ajacide Onana détournait un tir de Dompé (90e+3).

Au classement, l'Ajax est en tête avec 6 points. Le Celta Vigo suit avec 4. Le Standard, 1 point, est troisième, devant le Panathinaikos, bloqué à 0. Les Grecs seront justement les prochains adversaires des Liégeois, le 20 octobre à Sclessin.