L’Ouganda autorise le départ d’enfants adoptés en Belgique

Les autorités ougandaises ont donné leur accord pour le départ de 4 enfants adoptifs vers la Belgique, ce qui permettra aux enfants de venir dans notre pays accompagnés de leurs parents, depuis Kampala avec un visa humanitaire. C’est ce qu’a annoncé ce samedi le ministre des Affaires Etrangères, Didier Reynders (MR), en saluant cette autorisation.
GODONG / BSIP

Dix enfants adoptifs et leurs parents avaient été bloqués pendant plusieurs semaines en Ouganda, en raison de problèmes juridiques. Six d'entre eux avaient finalement reçu l'autorisation fin août et le visa pour venir en Belgique avec leurs parents, mais la situation des quatre autres enfants était différente car leurs dossiers avaient été déposés après l'entrée en vigueur en Ouganda de la nouvelle loi sur l'adoption.

Cette nouvelle législation réduit en effet les possibilités pour les étrangers d'adopter un enfant ougandais ou d'en devenir tuteur.

Le feu vert ougandais intervient après une réunion entre le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders (photo archives) et le président Yoweri Kaguta Museveni, le 22 septembre dernier, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Au cours de cette réunion, le ministre belge avait soulevé le cas des quatre enfants adoptifs.

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie belge se dit "heureux que les parents pourront bientôt rentrer à la maison avec leurs enfants", estimant que ces derniers "ont vécu trop longtemps dans l'incertitude". Didier Reynders souligne également le fait que les autorités ougandaises et belges "ont eu des consultations permanentes" dans ce dossier.