Des Belges aident à construire un énorme incinérateur en Chine

L’entreprise Keppel Seghers, implantée à Willebroek en province anversoise, a décroché en Chine un contrat pour l’agrandissement de ce qui deviendra la plus grande installation au monde d’incinération de déchets (photo). Elle permettra de produire de l’électricité, dans la ville de Shenzhen (province de Guangdong), en bordure de Hong Kong. L’entreprise belge est spécialisée dans le traitement de déchets pour la production d’énergie.

Le contrat est d’une valeur de 26,7 millions de dollars et comprend la livraison de la technologie et des services à la fabrique Baonan transformant des déchets en énergie, dans la zone économique de Shenzhen, située en bordure de Hong Kong.

Cette installation existe déjà, mais doit être étendue pour atteindre une capacité qui permettra de brûler près de 9 millions de kilos de déchets par jour. Cela représente le double de la capacité actuelle de l’incinérateur chinois. L’implantation agrandie deviendra ainsi le plus grand incinérateur de déchets producteur d’énergie au monde.

L’entreprise belge Keppel Seghers a développé une technique spéciale qui permet de sécher des déchets humides et pouvoir ainsi les brûler rapidement, afin de produire de l’électricité. Ceci peut offrir une solution pour l’incinération des quantités énormes de déchets ménagers en Chine.

Une fois l’usine chinoise parvenue à sa vitesse de croisière, la technologie de Keppel Seghers permettra de transformer les déchets de plus de 20 millions de citoyens. Elle pourra ainsi produire de l’électricité pour 3 millions d’habitants. Ceci permettra de réduire la production de CO2 de quelque 6 millions de tonnes par an.

Keppel Seghers est implantée à Willebroek, en province anversoise, et fait partie du groupe Keppel Infrastructure Holdings qui est originaire de Singapour.