Heure de pointe la plus embouteillée depuis juin

Peu après 8h du matin, les ralentissements s’étendaient sur 345 kilomètres du réseau routier belge. Ce qui faisait de ce lundi matin, l’heure de pointe la plus embouteillée depuis l’été. Et cela alors que le temps est particulièrement doux pour la saison et qu’on dénombrait peu d’accidents sur les routes. « Déjà avant 7h, ce lundi matin, il y avait plus de 45 minutes de ralentissements en direction de Bruxelles et d’Anvers », constatait Hajo Beeckman de la rédaction Circulation de la VRT.

Malgré des conditions météorologiques relativement favorables, il y avait déjà plus de 300 kilomètres de bouchons sur les axes routiers belges ce lundi matin vers 8h. "Les files sont en fait uniquement dues à une heure de pointe normale du mois d’octobre", expliquait Hajo Beeckman de la rédaction Circulation de la VRT.  "Ce lundi, il y avait bien par endroits un peu d’humidité, qui a ralenti la circulation en début de matinée, mais il n’était absolument pas question de grosses pluies".

Le nombre d’accidents sur les routes était également limité. "Un petit accident sur le Ring intérieur de Bruxelles a engendré des problèmes entre Grand-Bigard et Wezembeek. Et à La Louvière, en Wallonie, il y a eu des ralentissements à la suite d’une collision avec un camion".

D’après Hajo Beeckman (photo), les bouchons seront souvent nettement plus importants au courant des mois d’octobre et de novembre. "On constate chaque année une évolution autonome pendant les heures de pointe matinale pendant ces deux mois. Chaque fois, les ralentissements prennent un peu d’ampleur, à cause du temps qui devient moins clément".

©Joost Joossen