Braquage à la kalachnikov au shopping Cora de Châtelineau

Trois hommes armés de kalachnikovs ont braqué une bijouterie de la galerie marchande du shopping Cora de Châtelineau (Châtelet, province de Hainaut), ce samedi matin. Deux détonations ont été entendues. Les auteurs ont pris la fuite à bord d'un véhicule muni de plaques volées. Quatre personnes en état de choc ont été prises en charge par les secours.

Le vol à main armée a provoqué un mouvement de panique, ce samedi matin, à l'ouverture du shopping Cora de Châtelineau. Trois hommes cagoulés ont fait irruption dans la galerie marchande. L'un d'eux était muni d'un brassard de police et au moins une arme de type kalachnikov a été exhibée.

"Deux détonations ont été entendues par les témoins, mais l'information n'a pu être confirmée", indique le commissaire Eric De Brabander de la police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes. Les auteurs se sont dirigés vers la bijouterie "Histoire d'Or" et sont vraisemblablement parvenus à emporter un butin. Ils ont ensuite pris la fuite à bord d'un véhicule muni de plaques volées.

Arrivées rapidement sur place et en nombre, les forces de l'ordre ont instauré un large périmètre de sécurité. Au total, quatre personnes en état de choc ont été prises en charge par les secours. L'une d'entre elles devait être transportée en milieu hospitalier.

A 11h00, les activités du shopping Cora avaient repris leur cours mais une dizaine de magasins de la galerie marchande sont encore fermés pour les besoins de l'enquête.

"Contrairement à ce qui se propage sur les réseaux sociaux, il n'y avait plus d'homme armé dans la galerie lorsque les équipes de la police sont arrivées", insiste Jean-Luc Storme, porte-parole de Cora. "Le shopping n'a jamais été fermé. Seuls une dizaine de magasins de la galerie le sont actuellement pour les besoins de l'enquête puisque les forces de l'ordre ont dressé un périmètre de sécurité autour de la bijouterie concernée. Le site est donc parfaitement sécurisé et les activités ont repris normalement."