Zulte Waregem reprend la tête du classement

Zulte Waregem a renoué avec la victoire en battant Lokeren 2-0, samedi. En battant Mouscron 2-0, Malines a mis fin dimanche à une série de trois défaites consécutives. Le dernier match de la 11e journée s'est quant à lui soldé par un score nul entre Westerlo et Charleroi.

Zulte Waregem a renoué avec la victoire en battant Lokeren 2-0, samedi, pour le compte de la onzième journée de la Jupiler Pro League, grâce à un superbe but d'Alessandro Cordaro (14e) et à une tête de Lukas Lerager (74e). Ce succès permet aux hommes de Francky Dury de récupérer provisoirement la première place du classement avec 23 points.

Zulte Waregem prenait d'emblée le match à son compte. Lepoint était le joueur le plus menaçant en début de rencontre. Le médian trouvait le filet latéral (6e) puis obligeait Copa à se détendre pour neutraliser son coup de tête. Les hommes de Francky Dury trouvaient logiquement l'ouverture à la 16e minute. Des trente mètres, Kaya envoyait un ballon piqué dans le dos de la défense, Cordaro reprenait instantanément de volée, Copa restait impuissant (16e). De fauw, de la tête, manquait de doubler la mise peu après (25e). Lokeren réagissait via Maric, sur un centre de Patosi. Le ballon terminait au-dessus (27e).

Dans une deuxième période pauvre en occasions, Zulte Waregem doublait la mise grâce à Lerager. Sur un centre de la droite de De fauw, le médian danois, libre de tout marquage, avait tout le temps d'ajuster sa tête pour tromper Copa (74e). Le gardien de Lokeren évitait un passif plus important à son équipe en détournant une frappe de Leye (78e). Ingason avait l'occasion de relancer le suspense, mais, en excellente position, il envoyait sa tête dans les bras de Steppe (86e).

Après un partage contre Charleroi (1-1) et une défaite face à La Gantoise (3-0), Zulte Waregem renoue avec la victoire et reprend provisoirement la tête du classement avec 23 points, 2 de plus qu'Anderlecht, qui se rend à Bruges dimanche. Lokeren (10 points) est douzième.

Malines met fin à une série noire

En battant Mouscron (2-0), Malines a mis fin dimanche à une série de trois défaites consécutives. Yohan Croizet (65e) et Dimitris Kolovos (74e) ont paraphé le succès des Anversois, qui se retrouvent en 9e position (15 points). Les Hurlus sont 11e (10 points), en attendant le résultat de Westerlo face à Charleroi en fin de soirée.

Malines n'a pas laissé la possession du ballon à son adversaire. Mais un envoi central d'Aleksandr Beljica (3e) et un tir dans les airs de Mats Rits (8e) n'ont pas troublé le début de rencontre de Matej Delac. Le gardien mouscronnois a frissonné quand ses équipiers ont tardé à dégager le ballon, ce dont les Malinois n'ont pas profité (15e). Dans l'autre camp, Anthony Moris a été alerté par un centre-tir de Trezeguet, qui a longé le but (16e).

Titularisé à la place de Tim Matthys, Kolovos a voulu saisir sa chance. Après deux tentatives au but manquées (23e et 28e), l'attaquant grec s'est montré plus efficace à la passe en offrant un bon ballon à Nicolas Verdier. Le Français a frappé mais Delac a effectué la seule vraie parade de la première période (44e).

Malines a dominé un pâle Mouscron mais n'a pas marqué. Après le repos, le scénario a vite connu des rebondissements: s'il a sauvé son équipe sur une pêche de Rits (59e), Delac s'est incliné sur un tir rapproché de Croizet (65e, 1-0). Ne pouvant compter sur l'intransigeance de ses défenseurs, le gardien hennuyer a pris une deuxième gifle lorsque Kolovos a dévié de la tête un centre de Verdier (74e, 2-0).

La fin de rencontre s'est résumée à une valse de remplacements tactiques. Mais après des défaites face à Zulte Waregem (2-3), Genk (2-1) et Ostende (2-3), Malines a décroché sa première victoire de l'ère Yannick Ferrera.

Match décevant entre Charleroi et Westerlo

Le dernier match de la 11e journée de championnat au programme samedi s'est soldé par un score nul entre Westerlo et Charleroi (0-0). Ce partage permet aux Zèbres de rester troisièmes (20 points) en attendant le résultat de Gand à Eupen dimanche. Westerlo est avant-dernier (9 points).

Depuis que Jacky Mathijssen a remplacé Bob Peeters, Westerlo a pris sept points lors de ses trois derniers matches et a cédé la lanterne rouge à Eupen. Privé de Stevance, Saglik, Pollet et Poulain, Charleroi a fait le déplacement en Campine avec l'intention de conserver sa place dans le top 6. Une reprise de la tête non-cadrée du Carolo Amara Baby n'a pas mis le feu à la rencontre. Par contre, le duel opposant Maxime Annys à Chris Bedia a démarré par un choc (12e), qui a vu le défenseur anversois saigner du nez et céder sa place à Yoni Buyens (16e). Comme les Zèbres n'ont laissé aucun espace à des adversaires peu inventifs, les occasions de but ont été rares. Les spectateurs ont dû se contenter d'un arrêt réflexe de Koen Van Langendonck sur une tentative de Bedia au premier poteau (35e).

Charleroi a-t-il attendu la seconde période pour se porter plus à l'attaque? Damien Marcq (48e), Clément Tainmont par une tête plongeante (52e) et Mamadou Fall d'un tir appuyé (55e) ont répondu par l'affirmative à la question. Westerlo a timidement répliqué par Valère Ganvoula qui, après une reprise acrobatique, a expédié la ballon dans les tribunes (58e).

Dans le final, les Zèbres n'ont pas relâché leur étreinte mais Sotirios Ninis, qui avait remplacé Baby (71e), a manqué une belle occasion d'arracher les trois points (78e). Un dernier essai de Tainmont n'a pas été plus performant (87e).