Une forêt des Ardennes flamandes menacée par la construction d’une villa

Le bois du Kluisbos, un site naturel protégé des Ardennes flamandes depuis 1977, est à présent menacé par un projet de lotissement. Malgré l’opposition de la commune de Kluisbergen (Flandre orientale) et du comité de riverains, les propriétaires d’un terrain veulent y construire une villa avec un jardin de 3.000 m2.

Les propriétaires du terrain se réfèrent à un permis de lotissement d'il y a 53 ans pour faire de cette partie du bois, un terrain à bâtir. Ce que la commune de Kluisbergen refuse sur base d'un avis négatif de l’Agentschap voor Natuur et de l'administration provinciale.

Toutefois, la députation permanente de Flandre orientale, et notamment Geert Versnick (Open VLD), soutiennent le projet de construction des propriétaires et ont accordé le permis demandé.

La parlementaire flamande Elisabeth Meuleman (Groen), qui habite dans les Ardennes flamandes, a demandé à la ministre flamande de l’Environnement Joke Schauvliege (CD&V) d’intervenir. "Initialement, la ministre avait déclaré que ce n’était pas de sa compétence et que c’était à la commune de trancher" a déclaré Elisabeth Meuleman ce lundi matin lors de l’émission "De ochtend" sur Radio 1 (VRT).

"Nous demandons à présent à la ministre de protéger le Kluisbos et de surveiller d’autres bois où d’anciens projets de lotissements existent". Joke Schauvliege promet d’intervenir. "Je ne veux pas voir disparaître le Kluisbos" a-t-elle déclaré au quotidien De Morgen.

La ministre appelle toutes les parties en présence à s’assoir autour de la table afin de trouver une solution. Elisabeth Meuleman a réagi positivement à cette proposition. "Nous avons beaucoup d’espoir et nous espérons que la ministre prendra des mesures afin d’empêcher que le même problème ne se pose dans d’autres espaces naturels protégés".