Un requin pèlerin échoué sur la plage de La Panne

Des sauveteurs en mer ont tenté de tirer vers le large le requin d’environ trois mètres de long qui s’était échoué samedi sur la côte de la station balnéaire de La Panne (Flandre occidentale), non loin de la frontière française. Mais ils n’y sont pas parvenus. Le requin pèlerin - une espèce rare de requin géant - est entretemps décédé.

"Il nage désormais à quelque 50 mètres de la plage en eaux peu profondes. Nous espérons qu'il reprendra la direction de la haute mer", avait indiqué dans l'après-midi Jan Haelters de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

Selon ce spécialiste, l’événement est une première. L'incident attirait d'ailleurs de nombreux curieux sur la plage de La Panne, samedi après-midi.

"Il doit faire au moins trois mètres de long, mais c'est relativement petit pour un requin pèlerin. Il doit encore grandir", notait Haelters. "Pour le moment, il nage rapidement en petits cercles. Il a probablement manqué d'oxygène, mais nous ne pouvons pas encore en déterminer les conséquences."

L'animal se situait en eaux très peu profondes, à environ un mètre de profondeur, coincé entre deux bancs de sable. Chaque fois qu’il tentait de prendre le large, il se cognait à l’un des bancs de sable et reprenait alors la direction de la plage. Six personnes essayaient de l'empêcher de retourner vers la plage.

Des sauveteurs ne sont finalement pas parvenus à attirer l’animal vers des eaux plus profondes, à l’aide d’une sangle. Le requin pèlerin est décédé à La Panne.

La commune flamande devait le retirer de la plage à l’aide d’un bulldozer, le requin pesant plusieurs centaines de kilos. Seule une brève enquête était prévue, et quelques échantillons devaient être prélevés.