Rencontre indécise entre Zulte Waregem et le Club Brugeois

En ouverture de la 13e journée du championnat belge de football, samedi soir, Zulte Waregem et le Club Brugeois ne sont pas parvenus à inscrire un seul but et se sont séparés sur un score blanc 0-0 (photo). Les rencontres opposant Eupen à Lokeren et Saint-Trond à Charleroi sont également restées indécises (2-2 partout). Le Racing Genk a par contre battu Westerlo 2-1.

Au terme de la rencontre qui l’opposait samedi soir au Club Brugeois, au stade Arc-en-ciel, Zulte Waregem reste en tête du classement avec 27 points, après avoir empoché un seul point pour son match nul blanc. Le Club Brugeois reste à la quatrième place, avec 23 points, juste derrière Charleroi.

Au cours des 45 premières minutes de la rencontre, chaque équipe se créait une possibilité franche de marquer. Mais sans succès. Au quart d'heure, Cools centrait au sol pour Vormer, dont la reprise terminait au-dessus du but. À la 22e minute, sur un contre rapide, Kaya, meilleur donneur d'assists du championnat, centrait de la droite. Verboom reprenait de la tête, mais ne parvenait pas à donner assez de puissance pour surprendre le gardien Butelle.

Au retour des vestiaires, Butelle devait se détendre pour détourner une demi-volée flashée à 125 km/h signée De Fauw (47e). À la 62e minute, Vossen arrivait un rien trop tard sur un centre de Van Rhijn. Le ballon arrivait à Limbombe dont le tir était contré par De Fauw. Bruges réclamait un penalty pour une main de Lerager, l'arbitre Gumienny ne bronchait pas (74e).

Aucune des deux équipes ne parvenait finalement à rompre l'équilibre, et le match s'achevait sur un score vierge. Chaque équipe empochait un point.

Foto Kurt

Deux autres matchs indécis

La rencontre opposant au stade Stayen les Limbourgeois de Saint-Trond et les Carolorégiens s’est également achevée sur un match nul, 2 partout. Charleroi trouvait dès le quart d’heure de jeu l'ouverture par Ninis, qui avait converti dans le but un centre de la droite de Baby. La joie des 'Zèbres' ne durait cependant que trois minutes. Penneteau devait s'incliner sur un tir de l'entrée du rectangle de Stef Peeters (19e), qui égalisait le score (photo).

La partie était interrompue quelques minutes en raison de fumigènes allumés par les supporters de Charleroi. En seconde période, Pollet était à la réception d'un centre de Ninis pour le deuxième but de Charleroi (57e minute). À nouveau, Charleroi ne parvenait pas à conserver l'avantage très longtemps: Pulido, qui avait manqué une grosse occasion une minute plus tôt, trompait Penneteau de la tête et égalisait à la 62e minute.

En fin de match, Dutoit était décisif sur une frappe tendue de Pollet (86e). Le score n'évoluait plus. Charleroi occupe la 3e place du classement, avec 24 points, tandis que Saint-Trond est quatorzième, avec 10 points.

A Eupen, Lokeren est pour sa part parvenu à décrocher un point à la suite de son match nul 2-2 en déplacement. Lokeren, qui s'est séparé de Georges Leekens cette semaine, était dirigé pour l'occasion par Arnar Vidarsson, le nouvel entraîneur Runar Kristinsson prenant place en tribune. Eupen a ouvert le score grâce à Onyekuru à la 20e minute de jeu.

Terki a égalisé pour Lokeren une bonne vingtaine de minutes plus tard, juste avant la pause (42e). Mais Sylla a redonné l'avantage à Eupen d'une frappe enroulée du gauche (78e). Eupen pensait alors tenir une victoire importante dans la lutte pour le maintien en première division, mais, sur un corner, Straetman remettait définitivement les deux équipes à égalité (2-2), à la 88e minute de jeu.

Au classement, Eupen est onzième avec 12 points, tandis que Lokeren est treizième avec 11 points.

Nicolas Lambert

Le Racing Genk bat Westerlo à domicile

Opposé à Westerlo, samedi soir à la Luminus Arena, le Racing Genk a trouvé l'ouverture en début de seconde période. Après un excellent travail de Bailey, Pozuelo a trompé le gardien Van Langendonck d'une frappe de l'entrée du rectangle et inscrit le premier but de la rencontre à la 54e minute.

Le deuxième but tombait à la 66e minute, au terme d'un beau mouvement des Limbourgeois: de la droite, Bailey effectuait une transversale afin de trouver Buffel sur la gauche. Le capitaine glissait à Pozuelo qui centrait aussitôt. Bailey reprenait de volée et Karelis, au second poteau, prolongeait le ballon dans le but. Le score montait alors à 2-0 pour Genk.

Mais à la 82e minute, Apau débordait sur la droite, Molenberghs reprenait son centre de la tête et réduisait l'écart à 2-1.

Au classement, le Racing Genk est septième avec 20 points, tandis que Westerlo reste lanterne rouge avec 9 points.