Collaboration transfrontalière contre les bandes de cambrioleurs

Les ministres de l’Intérieur belge, allemand et néerlandais ont ratifié ce lundi à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, un nouvel accord de collaboration dans le cadre de leur lutte contre les bandes itinérantes de cambrioleurs. Les polices des trois pays mèneront ainsi davantage d’opérations communes.

Le ministre de l’Intérieur belge Jan Jambon (N-VA), qui était remplacé pour la signature de l'accord par son collègue des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA), avait souligné lundi matin que "la lutte contre le crime organisé dépend en grande partie de la collaboration entre pays voisins". "Les bandes criminelles itinérantes ne s'arrêtent pas aux frontières".

Les polices des trois pays mèneront à l'avenir davantage d'opérations et d'enquêtes communes. L'information sera également échangée de manière plus efficace, assure-t-on. Enfin, une plus grande attention sera portée par les trois pays voisins au 'predictive policing', une méthode qui tente d'anticiper les actes criminels sur base de statistiques.

"Après le terrorisme, le cambriolage est le méfait qui porte le plus atteinte au sentiment de sécurité" de la population, a pointé le ministre allemand Thomas de Maizière. "L'intrusion dans la sphère privée entraîne souvent des conséquences psychologiques."

Les plus consultés