Bpost confirme son projet de reprise de la poste néerlandaise

Bpost confirme que "la possibilité d'une approche amicale de PostNL est à l'étude en interne", indique mercredi l'entreprise dans un communiqué, confirmant une information dévoilée mardi par le Financieele Dagblad. De son côté, PostNL a déclaré être "désagréablement surpris" par cette annonce.

"Depuis la fin des discussions précédentes en mai de cette année, bpost a continué d'étudier en interne l'opportunité, le timing et le contenu d'une possible nouvelle approche de PostNL, et reste convaincu des mérites d'une possible combinaison avec PostNL."

Ces discussions en interne "n'ont pas encore atteint l'étape décisionnelle et n'ont pas abouti à une proposition de décision par le conseil d'administration", ajoute l'entreprise postale. "Aucune décision n'a été prise quant à l'initiation d'une nouvelle approche de PostNL ni quant au contenu d'une nouvelle proposition."

Une première tentative de reprise s'était soldée par un échec en mai dernier. La poste belge aurait alors offert entre 5 et 6 euros par action pour acquérir son homologue néerlandaise. L'offre a maintenant été revue à la hausse, selon le quotidien financier, qui se base sur un document interne reçu grâce à une erreur commise par un bureau de relations publiques. Bpost payerait la moitié en cash et l'autre moitié en actions.

PostNL : "Nous avons confiance en notre stratégie indépendante"

PostNL a déclaré être "désagréablement surpris" par le communiqué de bpost annonçant une éventuelle offre de reprise. L’entreprise néerlandaise a annoncé ne pas être en négociation avec son pendant belge. "Nous avons confiance en notre stratégie indépendante", a fait savoir PostNL. "Nous avons fait une bonne progression dans l’implantation de notre stratégie et la stabilité de PostNL a été renforcée ces derniers années".

Si la fusion entre bpost et PostNL a lieu, elle aboutirait à la création de la 4e plus grande entreprise postale d’Europe. Bpost compte aujourd’hui 27.000 employé, contre 49.000 pour PostNL. La valeur boursière de l’entreprise belge s’élève toutefois à 4,8 milliards d’euros, contre 1,7 milliards pour la société néerlandaise. Cette situation est directement liée aux bons résultats financiers de bpost ces dernières années.