Déjà une arrestation grâce au site "Belgium's most wanted"

La police a procédé à l'arrestation vendredi soir d'un fugitif figurant parmi les 20 criminels les plus recherchés reconnus coupables en Belgique de délits graves, une liste publiée jeudi sur le site internet "Belgium's most wanted". Grâce à une indication fournie par un citoyen vigilent, la police a pu mettre la main sur un revendeur de drogue qui était sur le point de fuir à l’étranger.

Vendredi soir, le ministre de la Justice Koen Geens ( CD&V) a lancé le site internet "Belgium's most wanted" qui recense les noms de criminels les plus recherchés, reconnus coupables de délits graves par un tribunal pénal belge.

Chaque photo de criminel recherché est accompagnée d'une description et d'un résumé des faits qui lui sont reprochés. Le public peut laisser des éléments d'information directement en ligne, de façon totalement anonyme.

"Nous pouvons vous confirmer qu'une arrestation a eu lieu hier soir grâce à un mail envoyé sur notre nouveau site. Vers 18 h 15, le Fast (Fugitive Active Search Team, ndlr) a reçu des informations selon lesquelles un des most wanted se trouvait à Dilbeek (Brabant flamand), à un endroit bien précis. Lorsque l'équipe du Fast est arrivée sur place, elle a mis en place une équipe d'observation et a pu interpeller Marc De Block", a confirmé le porte-parole de la police fédérale, Peter De Waele.

L'homme s'apprêtait à prendre place à bord d'un véhicule dans lequel il avait déjà posé ses valises. "Il a vu dans la journée qu'il figurait parmi les 20 condamnés les plus recherchés et il s'apprêtait à fuir vers la France", a encore déclaré Peter De Waele.

"A 18h15, donc à peine 8 heures après le lancement du site nous avons pu interpeller cet homme" ajoute encore Peter De Waele.

L'individu en question avait été condamné le 9 juin 2010 à 7 ans de détention par la cour d'appel de Mons pour des faits de drogues.