"Les ports de Gand et de Zélande décideront en avril d’une fusion"

Au cours d’un sommet troisième flamand-néerlandais organisé à Gand (Flandre orientale) ce lundi, les autorités du port de Gand et des ports de Zélande (Terneuzen et Flessingue) signaient en tous cas déjà un accord de collaboration. "Fin avril, elles décideront si elles veulent ou non fusionner", précisait le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) dans l’émission matinale "De Ochtend" de la VRT.

Un troisième sommet réunissait ce lundi à Gand des représentants de la Flandre et des Pays-Bas pour la signature de divers accords bilatéraux. Un accord de coopération devait également être signé (photo au bas de l'article) entre le port de Gand et ceux de Zélande (une coopération entre Terneuzen et Flessingue).

La nouvelle circulait déjà depuis quelques temps, mais a été confirmée ce lundi par le ministre-président flamand Geert Bourgeois (photo).

Ce dernier espère aussi que les autorités portuaires gantoises et zélandaises décideront fin avril de fusionner. "Cela représenterait une grande valeur ajoutée", estime Geert Bourgeois. "Ensemble, ces ports se situeraient alors dans le top 10. Ensemble ils seraient plus forts dans le contexte de la mondialisation".

Mais pareille fusion ne représenterait-elle pas une concurrence pour des ports tels que Zeebrugge, Anvers ou Rotterdam ? "En fait non, car Gand et les ports de Zélande sont différents. Anvers et Rotterdam sont par exemple des ports spécialisés dans les conteneurs", précisait le ministre-président flamand à la VRT.

L’échevin gantois Matthias De Clercq (Open VLD) saluait également la coopération entre les ports de sa ville et de Zélande. Dans un Tweet il estimait ainsi qu’une "page d’histoire est écrite aujourd’hui" (voir ci-dessous).