Anderlecht et Ostende au coude à coude au haut du classement

En clôture de la 14e journée du championnat de Belgique de football, Anderlecht (photo) et Ostende se sont quittés sur un score indécis dimanche soir et se talonnent à la 2e et 3e place du classement, derrière Zulte Waregem. La Gantoise a battu Waasland-Beveren 2-0, tandis que le Standard de Liège a défait Mouscron 2-1 à domicile.

Dimanche soir, le Sporting d'Anderlecht a été contraint au match nul contre le KV Ostende, au Parc Astrid. Franck Berrier a ouvert le score pour Ostende sur penalty à la 66e minute de jeu, imité plus tard par Youri Tielemans qui a égalisé pour Anderlecht à la 81e minute. Ce nul profite au leader, Zulte Waregem, qui remporte le titre honorifique de champion d'automne. Il possède 5 points de plus qu’Anderlecht et Ostende (25 points), qui sont respectivement deuxième et troisième au classement.

L'avant-match a été l'occasion de rendre hommage à plusieurs icônes anderlechtoises. Olivier Deschacht (photo) d'abord, qui est devenu le joueur le plus capé de l'histoire du club avec 567 rencontres, détrônant le légendaire Paul Van Himst.

Ensuite, le stade a rendu un vibrant hommage à Silvio Proto. Arrivé à Saint-Guidon en 2005 et six fois champion de Belgique avec les 'Mauves', Silvio Proto a pris la direction de la côte cet été. Il a été longuement ovationné par le public du Parc Astrid. Un hommage a aussi été rendu à Martin Lippens et Jean Trappeniers, deux anciens du Sporting d’Anderlecht décédés cette semaine.

La première occasion a profité aux Ostendais. Le gardien Davy Roef, coupable d'une faute de main sur un tir de Dimata, a vu El Ghanassy récupérer le ballon au petit rectangle mais l'Ostendais a placé le ballon à côté du poteau. Dans la foulée, un centre tendu de Stanciu dévié par Milic a obligé le gardien Silvio Proto à réaliser un bel arrêt sur sa ligne.

En seconde mi-temps, Ostende a ouvert le score sur un penalty concédé par Kara Mbodj, coupable d'une légère poussée sur Dimata. Franck Berrier (photo) a envoyé le ballon en lucarne pour tromper Roef (0-1, 66e minute). Serge Gumienny a ensuite désigné une nouvelle fois le point de penalty pour un tirage de maillot de Milic sur Harbaoui.

Youri Tielemans (photo principale) ne s'est pas fait prier pour rétablir l'égalité entre les deux formations (1-1, 81e minute). La fin de match, marquée par un grand nombre de fautes, n'aura pas permis à un des deux protagonistes de prendre les trois points. Ils empochaient chacun 1 point.

La Gantoise ne concède pas de victoire au Waasland-Beveren

La Gantoise, qui jouait à domicile, n’a pas donné l’occasion au Waasland-Beveren de remporter une seconde victoire d’affilée. Elle a au contraire écrasé les visiteurs par 2-0, dimanche soir à la Ghelamco Arena.

L’entraineur des Gantois, Hein Vanhaezebrouck, avait opté pour un duo en attaque Kalifa Coulibaly-Jérémy Perbet. Waasland-Beveren jouait en bloc, mais ne pouvait éternellement échapper au but d'ouverture. Heureux de voir le ballon revenir dans ses pieds suite à une reprise de la tête de Perbet, Dejaegere a ouvert la marque à la 27e minute : 1-0 pour les Gantois.

Gand aurait pu assurer sa victoire très tôt, mais Coulibaly a gaspillé deux bons services de Perbet (36e et 42e minutes). La reprise n'a pas été bien meilleure: Rob Schoofs a botté les corners de manière dramatique et Coulibaly a failli tromper son propre gardien (54e). Juste ce qu'il fallait pour que le public manifeste son ennui.

Un mécontentement que Salef a atténué à la 79e minute, en marquant le second but pour La Gantoise (photo) et en fixant ainsi le score à 2-0. Au classement, La Gantoise remonte à la 5e place, avec 24 points, tandis que Waasland-Beveren est douzième avec 13 points.

Le Standard se rapproche du top 6

Grâce à Ishak Belfodil et Edmilson, les Rouches se retrouvent en huitième position au classement (22 points, soit à 2 points du top 6), après avoir battu l’Excel Mouscron par 2 à 1, dimanche soir au Sclessin (photo).

Deux questions intriguaient les supporters des Rouches: qui l’entraineur Aleksandar Jankovic alignerait-il dans le but et comment remplacerait-il Adrien Trebel, suspendu? Le Serbe a reconduit Guillaume Hubert et a titularisé Cissé-Enoh. Cette association n'a pas plus marché qu'en Coupe, Enoh étant remplacé à la mi-temps.

Mouscron a hérité de la plus grosse occasion de la première période que Trezeguet, pourtant isolé au 16 mètres, n'a pas concrétisée (3e minute de jeu). Le Standard s'est fait plus pressant, mais les tentatives de Benito Raman (23e, 34e) n'ont pas surpris le gardien Matej Delac. Pas plus qu'un envoi de Cissé, qui a filé vers le kop au lieu du but (42e).

Après une série d'essais toujours aussi plats, Belfodil (photo) a libéré son équipe en ouvrant le score à la 55e minute. Sur un centre de Raman, Edmilson a surgi au second poteau et inscrit le second but à la 71e minute : 2-0. Rapidement, Trezeguet a empêché que le Standard n'entame une longue descente vers la victoire en mettant un but pour Mouscron à la 74e minute. Mais l'Egyptien a tout gâché en se faisant exclure à la 83e minute, avec deux jaunes.

Le score est resté coincé à 2-1, à la faveur des Liégeois. Au classement, Mouscron reste quatorzième, avec 11 points.

Les plus consultés