Le dessinateur de BD Marc Sleen s’est éteint

Le père de la série "Néron" est décédé dimanche à l’âge de 93 ans, à son domicile à Hoeilaert en Brabant flamand. Marcel Neels de son vrai nom (photo), qui avait débuté sa carrière comme caricaturiste, était aussi connu pour des personnages de bande dessinée tels que Pïet Fluwijn et Bolleke, et Doris Dobbel.

Elevé au rang de chevalier par le roi Albert II en 1999 (photo), Marc Sleen aurait fêté ses 94 ans le 30 décembre. Il est décédé paisiblement dans son sommeil, à son domicile, ce dimanche 6 novembre. Sa famille a tenu à souligner qu’il a mené "une vie passionnante et bien remplie durant laquelle il a enrichi les générations de son âme d'artiste et de sa créativité".

Marcel Neels de son vrai nom était né à Gentbrugge, près de Gand en Flandre orientale, en 1922. Il avait étudié le dessin à l’Institut Saint-Luc de Gand, avant d’entamer une carrière de caricaturiste de presse après la Seconde Guerre mondiale, dans le quotidien flamand De Standaard. Pour le supplément jeunesse de ce journal, il réalisa aussi des illustrations et courtes bandes dessinées.

En 1947, Sleen se lança dans une nouvelle série, "Les aventures du détective Van Zwam", pour le journal De Nieuwe Gids. Dans le premier épisode, on découvrait pour la première fois le personnage d'un fou se prenant pour l'empereur Néron. Après qu’il ait recouvré la raison, on continua à l'appeler "Néron" et, progressivement, il devint le personnage principal de la série. La série "Néron" est parue pendant plus de 55 ans au rythme de deux strips par jour.

En 1965, Marc Sleen fut engagé par un autre quotidien. Ce changement fit alors grand bruit en Flandre parce que des milliers de lecteurs passèrent de l'ancien au nouveau journal afin de continuer à suivre les aventures de "Néron", l’antihéros insouciant qui devient l’un des personnages de BD les plus populaires en Flandre.

De 1992 à 2002, Marc Sleen s'adjoignit les services de Dirk Stallaert. L'intention initiale de Sleen était à terme de confier à ce jeune auteur flamand la réalisation complète de la série afin de prendre sa retraite sans mettre fin à la parution de Néron. Mais en 2002, alors que Marc Sleen mettait fin à sa carrière à l’âge de 80 ans, Dirk Stallaert jeta l'éponge. C'est ainsi que "Néron", série phare de la bande dessinée flamande, cessa de paraître.

Un grand voyageur aussi

Marc Sleen figure au Livre Guinness des records pour avoir réalisé quasiment seul plus de 200 aventures de ce héros. L’auteur flamand avait d’ailleurs une production étonnante.

Sleen était aussi connu comme un grand voyageur. Entre 1961 et 1991, il effectua plus de 35 safaris en Afrique, réalisant plus de vingt documentaires pour la radio-télévision flamande. Quelques livres sur ces voyages ont été publiés. Nombre de ses bandes dessinées ont pour cadre les pays que Marc Sleen visita.

Marc Sleen est souvent présenté comme l'un de quatre pères de la bande dessinée flamande avec Willy Vandersteen, Bob de Moor et Jef Nys. Son œuvre lui a valu de très nombreuses distinctions. En 2009, un Musée Marc Sleen ouvrait ses portes à Bruxelles (photo), non loin du Centre belge de la Bande dessinée, dans le bâtiment qui abrite aussi les archives du dessinateur.

BELGA/DIRKX