Déjà 200 tuyaux depuis le lancement du site "Most wanted"

Depuis la création toute récente du site internet "Belgium’s most wanted", reprenant une liste des 20 criminels les plus recherchés reconnus coupables en Belgique de délits graves, la police fédérale a déjà reçu 200 indications. Certaines devraient permettre de retrouver et d’interpeller des suspects, estime la police ce mardi.

La liste des 20 criminels les plus recherchés et reconnus coupables de délits graves en Belgique a été publiée vendredi 4 novembre par la police fédérale. Quelques heures plus tard seulement, l’un de ces criminels pouvait être appréhendé grâce à une indication fournie par un citoyen alerte.

Il s’agissait d’un trafiquant de drogues en fuite, qui a pu être arrêté dans la commune de Dilbeek, en Brabant flamand.

Entretemps, quelque 200 tuyaux ont déjà été communiqués à la police fédérale. "Certaines indications sont plus valeureuses que d’autres", déclarait le porte-parole de la police, Peter De Waele. "Mais nous avons déjà reçu assez d’indications que pour penser que nous parviendrons à retrouver et à arrêter certaines des personnes reprises sur ce site internet".