Eclatante victoire des Diables Rouges face à l’Estonie

La Belgique compte 12 points sur 12 en qualifications pour le Mondial 2018 de football après avoir battu l’Estonie 8-1, dimanche soir au stade Roi Baudouin de Bruxelles, lors de la 4e journée des qualifications pour la Coupe du monde. Notre pays est maintenant seul en tête du Groupe H, devant la Grèce. Les Diables Rouges disputaient dimanche le 750e match de leur histoire.

Les Diables rouges débutaient la rencontre avec un schéma plus classique par rapport au match amical de mercredi dernier aux Pays-Bas. Roberto Martinez optait de nouveau pour un avant de pointe, Romelu Lukaku redevenant titulaire. L’entraîneur national décidait aussi d'aligner dans le onze de base le jeune défenseur d'Anderlecht Leander Dendoncker, ajouté vendredi à la sélection.

Et les filets estoniens ne tardaient pas à trembler. A la 8e minute de jeu, Yannick Carrasco centrait de la gauche pour Thomas Meunier (photo), qui trompait le gardien balte Aksalu de la tête. Romelu Lukaku fut à deux doigts de doubler la mise à la 13e minute, mais son tir était repoussé par le poteau. Trois minutes plus tard, sur coup franc, Kevin De Bruyne passait le ballon à Dries Mertens qui décochait un boulet des 20 m pour marquer le 2e but de la soirée.

A la 25e minute, Lukaku déviait de la poitrine pour Mertens, qui passait à Eden Hazard (photo) qui porta le score à 3-0. Ce score aux allures de France - Brésil 98 ne mettait toutefois pas les Diables totalement à l'abri, comme le prouva Henri Anier à la demi-heure de jeu. L'attaquant de Kalmar cueillait Thibaut Courtois à froid pour réduire le score à 3-1 avec l'aide du poteau.

L'intensité de la rencontre baissait d'un cran en début de seconde mi-temps. Vassiljev tentait, sans succès, de lober Courtois d'un tir du milieu de terrain à la 55e minute. Le match s'emballait à nouveau à l'heure de jeu. A la 62e minute, Lukaku laissait le ballon à Carrasco qui secoua les filets (4-1). Mertens força le 5-1 deux minutes plus tard (photo ci-dessous, au centre), son centre-tir étant dévié dans son but par Klavan, le capitaine estonien.

Le Napolitain n'allait cependant pas tarder à voir de nouveau son nom au marquoir puisqu'il trompa Aksalu à la 68e minute. Le score de 6-1 atteint, Roberto Martinez procéda à plusieurs changements (Kevin Mirallas pour Hazard à la 73e et Youri Tielemans pour Mertens à la 79e minute). Vassiljev eut l'occasion de faire 6-2 à la 80e minute, en se retrouvant face à Courtois, mais envoya le cuir au-dessus.

De l'autre côté du terrain, ce fut au tour de Lukaku de faire trembler les filets d'un tir des 16 m: 7-1 à la 83e minute. A la 88e, Martinez offrit une 94e cape à Timmy Simons, monté à la place d'Axel Witsel. Le capitaine du FC Bruges, ajouté en dernière minute dimanche en remplacement de Christian Kabasele blessé, est ainsi devenu à 39 ans 11 mois et 2 jours le joueur le plus âgé à porter le maillot des Diables.

Le public avait à peine fini de scander le nom de Simons que Lukaku (photo principale) s'offrit un doublé en fixant le score final à 8-1. La Belgique jouera son prochain match de qualifications pour le Mondial russe le 25 mars 2017, à domicile face à la Grèce.