Salaires amputés à cause d’amendes impayées

Au cours des cinq derniers mois, quelque 30.000 personnes résidant en Belgique se sont vu imposer une retenue de salaire par le fisc pour compenser des amendes qu’elles n’avaient pas payées. Au total, ce sont près de 6 millions d’euros qui ont ainsi pu être récupérés par le fisc, indiquent les quotidiens du groupe Mediahuis. Le ministère des Finances affirme ne recourir à ce procédé qu’en toute dernière instance.

Le Trésor doit encaisser près d'un demi-milliard d'euros de personnes condamnées à payer des amendes entre 2012 et 2015. Globalement, quelque 60% des personnes qui écopent d’une contravention refusent de la payer.

Ces cinq derniers mois, le fisc a ainsi déjà récupéré un montant de 5,7 millions d'euros auprès de pas moins de 30.000 personnes qui n’avaient toujours pas payé leurs amendes. "C'est dix fois plus que l'année passée", précise Francis Adyns, porte-parole du service public fédéral Finances.

Les personnes qui se voient privées d’une part de salaire pour compenser une amende impayée "avaient déjà reçu une proposition de perception immédiate et de règlement à l’amiable, et n’y ont pas répondu. Elles ont comparu devant le tribunal de la police, qui a rendu son jugement. Ce n’est que quand toutes ces étapes n’ont mené à rien que le dossier passe aux Finances. Le service envoie au contrevenant une lettre d’avertissement, puis une lettre de rappel recommandée. Ce n’est que quand la personne n’a toujours pas payé que le montant de l’amende est retiré de son salaire", précise Adyns.