Intempéries : trois blessés et beaucoup de dégâts

Comme annoncé, le vent a soufflé en rafales ce dimanche, entre 70 et 100 km/heure, sur la Belgique. Les rafales ont atteint leur apogée autour de l’heure de midi, avant de commencer à se calmer. L’alerte orange est restée en vigueur jusqu’à 15h à l’ouest du pays et 17h à l’est (provinces du Limbourg, de Liège et de Luxembourg). A Coxyde (Flandre occidentale), la compétition de Coupe du monde de cyclocross a été annulée, par mesure de sécurité. A Anvers, Borsbeek et Saint-Gilles, les intempéries ont fait trois blessés graves.

Le vent a soufflé très fort ce dimanche, avec des rafales comprises entre 70 et 90 km/ h voire localement jusqu'à 115 km/ h, avertissait l'Institut Royal de Météorologie. L'ensemble du territoire a été en alerte orange jusqu'à 15h à l'ouest et 17h à l'est du pays, dans les provinces de Limbourg, Liège et Luxembourg.

Ce vent très fort avec des rafales rendait la marche pénible face au vent, les arbres étaient fortement secoués et des gros arbres ont été renversés, prévenait l'IRM qui appelait à la prudence. Frank Deboosere estimait que les rafales ont atteint leur apogée autour de l’heure de midi, pour diminuer progressivement, les averses alternant ensuite avec des périodes d’éclaircies.

"Avec pareil temps, il vaut mieux rester à l’intérieur, pour se mettre en sécurité", conseillait le Monsieur Météo de la VRT.

© Reporters / Michel Gouverneur

Dégâts causés par le vent

Les rafales ont causé des dégâts en de nombreux endroits. Dans le sud-ouest de la Flandre et dans le Westhoek, les pompiers ont été appelés en de multiples endroits. Dans la plupart des cas, il s’agissait d’arbres renversés par le vent, de branches qui gênaient la circulation routière, de toits endommagé. A Coxyde, au littoral, l’épreuve de Coupe du monde de cyclocross a été annulée, pour plus de sécurité.

Dans le Deurganckdok du port anversois, des conteneurs ont été renversés par des rafales de vent (photo). 

A Bruxelles, la circulation de certains trams a été perturbée par les rafales de vent. Les lignes 3, 7 et 44 étaient ainsi remplacées par des bus.

Depuis samedi midi, le bois de la Cambre (Bruxelles) est fermé à la circulation, et de façon générale il est déconseillé de se promener ou de rouler dans des zones boisées pendant la tempête. Tous le parcs de la Région de Bruxelles-Capitale sont d’ailleurs fermés au public depuis samedi soir.

La circulation des trains de et vers la Flandre occidentale était également perturbée sur certaines lignes (comme la 73 entre Tielt et Deinze) en raison d'obstacles tombés sur les voies.

Dans certaines zones de Flandre occidentale, les services de secours restaient attentifs à une éventuelle crue des eaux causée par les intempéries. Certaines rivières et des canaux ont grossi, mais le niveau d’alerte n’avait pas encore été atteint en fin de matinée.

Trois blessés graves à Anvers, Borsbeek et Bruxelles

Les intempéries ont fait trois blessés graves en province anversoise et à Bruxelles. Dans la métropole-même, une femme a été grièvement blessée par la chute d'un échafaudage sur la Place Verte (photo). Elle a été emmenée d'urgence à l'hôpital.

Et à Borsbeek, un jeune scout de 17 ans a été grièvement blessé par la chute d'un arbre. Ce dernier s'est écrasé sur lui.

Et dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles, une femme a été blessée par une cheminée qui s'est écrasée au sol au moment de son passage. Son état de santé n'était plus inquiétant en soirée.

Dans tout le pays, les services de secours sont terriblement sollicités. Ils prient donc la population de ne plus appeler le numéro 112 qu'en cas de situation de danger de mort. Du moins dans les prochaines heures.

Zaventem: sur la piste 19

Les conditions météorologiques ont eu des implications sur le système d'usage préférentiel des pistes en vigueur à l'aéroport national de Zaventem, et en particulier de l'utilisation de la piste 25 droite, a indiqué le directeur du Service de médiation de l'aéroport Philippe Touwaide.

Durant la matinée, le vent de 210 degré, soufflant de 21 à 38 noeuds, a imposé le recours à la piste 19 plus courte et une approche depuis Anvers, Malines, Bonheiden et Perk-Kampenhout.

Les décollages ont eu lieu également face au vent par la piste 19, les avions survolant Sterrebeek avant de virer à droite, vers Woluwe-Saint-Etienne, et ensuite Haren/ Evere ou à gauche, vers Wezembeek-Oppem, Crainhem et Tervuren, ou via Woluwe-Saint-Pierre et Stockel pour les gros porteurs.