Zulte Waregem s’impose contre Anderlecht et trône au sommet

En clôture de la 15e journée du championnat de Belgique de football, Zulte Waregem a battu Anderlecht 3-2 dimanche après-midi et augmenté son avance en tête du classement. Il possède maintenant 5 points de plus que le deuxième classé, Ostende. Malines a battu le Standard de Liège 2-1, tandis que Charleroi dominait Lokeren 2-1 dimanche soir et devance maintenant Anderlecht au classement.

Leader du championnat et invaincu à domicile en championnat, Zulte Waregem accueillait dimanche après-midi Anderlecht, qui pouvait à nouveau compter sur son défenseur serbe Ivan Obradovic. C'est cependant l'équipe de Francky Dury qui a pris le meilleur départ. Trouvé sur son flanc droit, Alessandro Cordaro a envoyé un ballon directement dans les filets de Davy Roef à la 9e minute de jeu.

Mais le Sporting a redressé la situation grâce à Lukasz Teodorczyk (photo). Le buteur polonais était d'abord à la réception d'un centre d'Alexandru Chipciu mal dégagé par la défense locale et égalisait 1-1 à la 14e minute. Il a ensuite donné l'avance aux siens d'un tir à bout portant dans le rectangle, profitant d'un nouveau service de Chipciu à la demi-heure de jeu.

Anderlecht a connu un début de seconde mi-temps catastrophique. M'Baye Leye (photo) a d'abord provoqué un penalty, brillamment converti par Timothy Derijck, qui égalisait 2-2 à la 47e minute, avant de se faire pardonner deux minutes plus tard. Sur une rapide conversion offensive, Brian Hamalainen a adressé un centre parfait pour Leye, dont la tête croisée n'a laissée aucune chance à Roef. Le score final de 3-2 était ainsi fixé dès la 49e minute.

Zulte Waregem aurait pu creuser l'écart, mais les tentatives de Lepoint (52e), Leye (57e) et Meite (58e) n'ont pas abouti. Anderlecht n'a jamais réellement inquiété le "Essevee" en 2e mi-temps. Au classement, Zulte Waregem conforte sa première place, à mi-championnat (phase classique) et possède 33 points, soit cinq de plus que son plus proche poursuivant, le KV Ostende. Anderlecht est cinquième avec 25 points.

Le Standard de Liège rate le top 6

La Standard de Liège s’est incliné sur le terrain du FC Malines, par 2 à 1, et reste à la 9e place au classement, désormais à égalité (22 points) avec les Malinois. Ce match était l'occasion pour les entraîneurs Yannick Ferrera et Aleksandar Jankovic d'affronter leurs anciennes couleurs.

Matthieu Dossevi a été le premier à s'illustrer dans cette rencontre. Le Standard a ensuite ouvert le score grâce à Orlando Sa. Un bon débordement de Junior Edmilson, arrivé dans les pieds de Sa, a profité au buteur portugais qui a ouvert le score à la 26e minute. Quatre minutes plus tard, Sa a manqué de faire le break, voyant sa reprise heurter le poteau adverse. Juste avant la pause, Guillaume Hubert a été coupable d'une faute technique sur une sortie à la limite de son rectangle. Le jeune portier a relâché un ballon et Mats Rits ne s'est pas fait prier pour envoyer le cuir dans le but vide : 1-1 à la mi-temps.

En seconde mi-temps, les Malinois ont pris l'avance sur un beau mouvement collectif. El Messaoudi a lancé Yohan Croizet en profondeur, qui a offert un but à Nicolas Verdier, esseulé au petit rectangle. Le score final était scellé avant l’heure de jeu.

Le Standard, brouillon en phase offensive, aurait pu bénéficier d'un penalty suite à une main d'un défenseur malinois sur la trajectoire d'un tir. Cependant, l'équipe de Jankovic n'a eu que de trop rares occasions, comme en témoignèrent les têtes de Sa (64e) et Mbenza (74e).

Vainqueur de Lokeren, Charleroi réintègre le top 6

Soutenu par un stade plein (12.762 spectateurs), Charleroi a battu Lokeren 2-1 dimanche soir, en clôture de la 15e journée. Les Zèbres ont directement soufflé de l'air chaud dans la défense de Lokeren. Sotirios Ninis a eu deux fois l'occasion de tromper le gardien Copa, mais le Grec n'a pas cadré une reprise plongeante de la tête (6e) et n'a pas assez appuyé un tir des 20 mètres (8e). L’entraineur Runar Kristinsson a dû se dire qu'il avait bien fait d'aligner Miric à la place de Tom De Sutter: à sa première tentative, le Serbe a trompé Nicolas Penneteau et ouvert le score à la 20e minute de jeu.

Ce but n'a pas cassé l'élan de Mamadou Fall, qui a repris en glissant un centre de Clément Tainmont et égalisé à la 23e minute. Peu heureux à la conclusion, Ninis s'est révélé plus vif à la construction. A tel point, que Koen Persoons (25e) et Overmeire (29e) ont reçu un carton jaune pour des fautes sur lui. Charleroi dominait lorsque, d'une superbe tête décroisée, David Pollet lui a donné l'avance (39e, 2-1).

En seconde mi-temps, les Zèbres n'ont pas imprimé le même rythme et sans un arrêt réflexe de Penneteau (70e), Lokeren aurait égalisé par Bob Straetman à peine monté au jeu (68e). L'attaquant waeslandien a aussi distillé un bon centre au second poteau que Guus Hupperts n'a pas contrôlé (75e). Si elle a été moins secouée, la défense des visiteurs a été heureuse de voir Maric bloquer in-extremis Fall, qui filait vers Copa (82e).

Au classement, après cette 7e victoire une fois de plus avec un seul but d'écart, Charleroi passe de la 8e à la 5e place, à égalité de points (27) avec La Gantoise (3e) et le Club Brugeois (4e) et dépasse Anderlecht (6e, 25 points). Comme les trois équipes derrière lui, Lokeren a perdu et reste treizième (12 points).