Un deuxième "Belgium’s Most Wanted" arrêté

Dans la foulée du lancement du site internet reprenant les suspects les plus recherchés par la Belgique (la liste Belgium’s Most Wanted), l’équipe FAST de la police fédérale a reçu une indication qui lui a permis de localiser et arrêter Gabriël Fodderie (photo), un Belge de 31 ans qui avait fui aux Pays-Bas après la mise en ligne du site. C’est le deuxième suspect appréhendé depuis la publication de la liste. Le 4 novembre, juste après la publication du site web, un premier suspect avait pu être arrêté grâce à un tuyau.

A la suite de l’indication reçue par la police belge au sujet de l’endroit où se trouvait le Belge de 31 ans Gabriël Fodderie, une collaboration intense s’est établie entre les équipes FAST de Belgique et des Pays-Bas. Ce mercredi 23 novembre, cette collaboration a débouché sur l'arrestation du criminel en fuite dans un immeuble à appartements d'Almere (Pays-Bas).

Koen Geens, ministre de la Justice, déclarait après cette arrestation : "Je soutiens pleinement les efforts de l'équipe FAST de la police fédérale. Le site web porte en outre ses fruits. Il est donc grand temps de développer les méthodes particulières dans le cadre de la recherche de criminels en fuite."

Plusieurs condamnations

Gabriel Fodderie avait été condamné le 26 mars 2014 par le tribunal de première instance de Bruxelles à une peine de 10 ans d'emprisonnement pour homicide volontaire. Cette condamnation avait été prononcée à la suite d'une confrontation entre deux bandes urbaines rivales, survenue au sein du club "Le Privé" à Bruxelles, en mai 2009.

Gabriel Fodderie, qui appartenait à la bande urbaine bruxelloise "Black Demolition", avait été malmené par la bande "Finest" et "Finest Junior". Alors qu'il se dirigeait vers son véhicule, il a été suivi par quelqu’un qui lui a administré un coup de poing. Arrivé à sa voiture, Fodderie en a sorti un couteau, a pourchassé son assaillant et l'a frappé mortellement à deux reprises dans le ventre à l'aide de son arme.

Le 10 juin 2013, Fodderie avait également été condamné par le tribunal de première instance de Termonde à une peine de 5 ans d'emprisonnement pour un home-jacking violent. Dans la nuit du 28 au 29 mai 2012, il s'était introduit avec un complice dans une villa de Haaltert. L'occupant de la villa avait été ligoté et les malfrats lui avaient bandé les yeux et placé un couteau sous la gorge. De l'argent et des bijoux de grande valeur avaient été dérobés.

Le 18 novembre 2013, Fodderie avait également été condamné à un an d'emprisonnement par le tribunal de première instance d'Eupen pour un délit en matière de stupéfiants.