Le Standard ramène Zulte Waregem les pieds sur terre

En clôture de la 16e journée du championnat belge de football, le Standard de Liège s’est largement imposé dimanche soir face au leader Zulte Waregem 4-1, qui reste néanmoins en tête du classement, devant Ostende. Anderlecht a écrasé l’Excel Mouscron par 7-0, mais reste sixième au classement, derrière Charleroi et devant le Standard.

Le Standard de Liège, qui restait sur trois défaites lors de ses quatre derniers matches en championnat, accueillait le leader Zulte Waregem au Sclessin. L’entraîneur Aleksandar Jankovic a dû composer avec les blessures de Benito Raman, Matthieu Dossevi et Jean-Luc Dompé, alors que l'effectif de Francky Dury était au complet.

Le premier fait de match relève de l'arbitrage, quand Zulte Waregem a réclamé un penalty pour une faute de Corentin Fiore sur M'Baye Leye. Mais l'arbitre de la rencontre n'a pas bronché. Le match a alors tourné quand Soualiho Meïté a écopé d'une carte rouge pour un tackle jugé dangereux par le corps arbitral (23e minute).

Nicolas Lambert

Dans la foulée, Davy De fauw a concédé un coup franc, qu'Edmilson a expédié sur la tête d'Alexander Scholz (photo ci-dessus). Aidé par une sortie peu autoritaire de Kenny Steppe, le Danois a ouvert le score (1-0) à la 27e minute de jeu. Le Standard a lui aussi réclamé un penalty, pour un contact entre Steppe et Orlando Sa.

Alors que les 'Rouches' ont bénéficié des meilleures occasions en début de seconde période, c'est Zulte Waregem qui est revenu au score. Sur corner, Obbi Oularé a trompé Guillaume Hubert d'une tête croisée, égalisant 1-1 à la 65e minute. Les Liégeois ont repris les commandes du match grâce à un très remuant Ishak Belfodil. A la réception d'un centre de Collins Fai, Belfodi (photo)l a marqué son 4e but de la saison (2-1, 71e).

L'attaquant algérien, bien servi par Adrien Trebel, a délivré un bon centre pour Renaud Emond, qui a plié le match sur une reprise à bout portant (3-1), six minutes plus tard. Belfodil a délivré un nouvel assist, permettant à Junior Edmilson de marquer sur une reprise de volée acrobatique, fixant le score final à 4-1 à la 81e minute.

Anderlecht étrille Mouscron

Le dernier match de la 16e journée du championnat belge de football aura, avec son score final de 7-0 à la faveur d‘Anderlecht, contribué à faire de ce dimanche un record de buts marqués en un seul jour, à savoir 36.

Après ses couacs face à Saint-Trond, Westerlo et Waasland-Beveren, Anderlecht ne s'est pas laissé surprendre par Mouscron dimanche soir au stade Constant Vanden Stock. Lukasz Teodorczyck (1e minute), Sofiane Hanni (21e), Matej Delac (28e contre son camp), Nicolae Stanciu (31e), Youri Tielemans (76e, penalty), Uros Spajic (82e) et Massimo Bruno (84e) ont signé le 8e succès mauve. Comme les six premiers ont gagné à l'exception de Zulte Waregem, battu 4-1 au Standard de Liège, Anderlecht reste sixième avec 28 points. Mouscron fait du surplace: 14e au classement avec 11 points.

En accordant à nouveau sa confiance à Frank Boeckx dans le but, René Weiler (Anderlecht) n'a pas joué la carte de la surprise: pas plus qu'en alignant Mbodji Kara de retour de blessure, en relançant Hanni réserviste en Europa League jeudi, et en titularisant Bruno pour la première fois. Il n'a pas fallu longtemps au coach pour se rendre compte qu'il avait bien fait: l'ailier a offert le but d'ouverture à l'inévitable Teodorczyk (photo), dès la première minute de jeu. Bruno a ensuite également servi Hanni pour le 2-0 à la 21e minute.

Mouscron était perdu et son gardien Delac ne l'a pas sauvé en prolongeant dans son but un tir de Hanni, donnant ainsi un 3e but à l’équipe adverse (28e). Stanciu (photo) a participé au festival en signant son premier but de la saison en championnat (31e, 4-0). Les Anderlechtois ont encore dessiné de belles combinaisons mais n'ont plus coupé le souffle aux Hurlus.

Bruno a marqué le début de la seconde période par une offensive (49e) et un tir sur la latte (55e). Si Mouscron a eu une petite chance via Simon Diedhiou (52e), son gardien a eu de la chance sur des tentatives de Bram Nuytinck (50e) et Teodorczyk (57e). Entretemps, Andy Najar a fait son come-back après sa grave blessure en avril (56e). Mais Tielemans n'a pas manqué l'occasion d'inscrire le score de forfait au marquoir en transformant son quatrième penalty de la saison (76e, 5-0).

Il manquait un but d'un défenseur et Spajic a comblé la lacune à la 82e minute : 6-0. Quant à Bruno, il a couronné d'un goal sa bonne prestation, à la 84e minute de jeu : 7-0.