Mission économique belge au Texas avec la princesse Astrid

Une délégation de quelque 250 personnes emmenées par la princesse Astrid et plusieurs ministres (photo d'archives), a atterri samedi à Austin aux Etats-Unis. Cette mission au Texas est la deuxième mission économique belge aux USA après la Californie. Le Texas est près de 28 fois plus grand que la Belgique. D'un point de vue commercial, il exerce un attrait sur les trois Régions du pays, qui sont toutes représentées durant la mission d’une semaine. A Austin, la capitale du Texas, la délégation belge rendra notamment visite au siège du géant informatique, Dell EMC.

La délégation belge se rendra aussi, en milieu de semaine, à College Station, qui héberge la plus grande université du Texas. La Wallonie fête cette année 10 ans de partenariat académique, technologique et scientifique avec Texas A&M University. La délégation wallonne - que rejoindra mardi le ministre Jean-Claude Marcourt retenu en Belgique pour les travaux budgétaires - y rendra hommage, avec le bourgmestre de Bastogne Benoît Lutgen et la princesse Astrid (photo), aux anciens étudiants de Texas, qui ont combattu lors de la Bataille des Ardennes.

Cet hommage sera rendu dans le contexte de l'ouverture de l'exposition que Bastogne avait consacrée aux soldats texans jusqu'en juin dernier.

Aux côtés des 75 participants wallons, une délégation de 35 participants bruxellois emmenés par la Secrétaire d'Etat régionale au Commerce extérieur Cécile Jodogne fera valoir, à Austin, l'expertise dont dispose la Région-capitale en matière d'e-santé, de technologies propres (cleantech), d'éco-construction et de services.

La délégation bruxelloise comprend également des entreprises de l'industrie chimique et du secteur du pétrole et du gaz, particulièrement intéressées par la dernière étape de la mission, Houston, un des plus grands «hubs» mondiaux dans ces secteurs.

Après un crochet par Dallas, une partie de délégation flamande emmenée par Geert Bourgeois rejoindra la mission dans cette ville portuaire dont les autorités entretiennent d'intenses relations avec le port d'Anvers. La mission se clôturera par des visites au Lyndon Johnson Space Center et aux implantations locales de Katoen Natie et Solvay.

Le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders accompagne la mission à Austin. Le Secrétaire d'Etat fédéral au Commerce Extérieur Pieter De Crem y participera durant toute la semaine.

Enjeu important pour la Belgique

C'est pour la Belgique toute entière que les relations commerciales avec cet état américain représentent un enjeu important. Le Texas est le plus grand Etat exportateur vers la Belgique (4,6 milliards de dollars en 2015), qui constitue sa deuxième destination européenne, après les Pays-Bas. Plus de 40 entreprises texanes ont des implantations en Belgique. Les plus connues ont pour nom: Exxon, Chevron, Dell, Texas Instruments, Kimberley-Clark ou encore Lennox.

En 2014, la Belgique a quant à elle importé pour l'équivalent d'1,6 milliard de dollars au Texas. Parmi les plus gros investisseurs belges au Texas, on trouve Katoen Natie (photo), Lhoist, Solvay, Barco et Exmar.

Durant la semaine texane, toutes Régions confondues, 117 entreprises, fédérations sectorielles et chambres de commerce seront représentées pour tenter de convaincre leurs interlocuteurs locaux de maintenir, et si possible développer des relations commerciales avec la Belgique, à un peu moins de deux mois de l'arrivée du nouveau président américain Donald Trump.