Ferrero rachète la biscuiterie belge Delacre

Le groupe agroalimentaire italien, qui avait annoncé fin juillet son intention de racheter la biscuiterie belge datant de 1891, a maintenant officiellement repris Delacre. Ferrero acquiert toutes les installations de la société qui produit des biscuits distribués dans plus de 30 pays et s’engage à maintenir la direction et les travailleurs. Le nouveau directeur de Delacre est Jérôme Grégoire.

En 1879, Charles Delacre obtenait le brevet de "Fournisseur de la Cour" grâce à la création préalable d'une chocolaterie à Ixelles en 1872. Le premier biscuit sera fabriqué en 1891 à l'usine de Vilvorde, sous le nom de "Pacha Delacre". En 1945, la biscuiterie décidait de s'orienter exclusivement vers la fabrication des biscuits pâtissiers de haute qualité, avec les "Cigarettes Russes" ou encore le "Biarritz".

En 1960, elle commençait à exporter en France et en Amérique du Nord. La société a été cédée en 1998 au groupe britannique United Biscuits, déjà propriétaire notamment des marques Mc Vitties, Verkade, et BN. United Biscuits est toutefois passé en novembre 2014 aux mains du groupe turc Yildiz Holding, qui possède également le producteur de pralines belges Godiva.

Fin 2014, Delacre employait 296 personnes en Belgique et affichait un chiffre d'affaires de quelque 120 millions d'euros. La production actuelle des biscuits, dont Delichoc et les Marquisettes, se fait dans les usines de Nieppe (France) et Lambermont (Belgique).

Ferrero s’engage à conserver l’emploi chez Delacre

Quant à l’entreprise agroalimentaire italienne Ferrero, elle a été créée en 1946 par Pietro Ferrero à Alba, est spécialisée dans la confiserie et produit notamment Kinder, Nutella (photo), Tic Tac, Raffaello ou encore Mon Chéri. Son chiffre d'affaires était de 9,54 milliards d'euros lors de son exercice clos au 31 août 2015.

Le groupe familial italien employait plus de 33.000 personnes fin août 2015. Le producteur des Kinder Surprise, du Nutella et des Ferrero Rocher emploie 825 personnes en Belgique, dont 725 dans son usine d'Arlon et 100 à son siège pour le Benelux à Bruxelles.

Il s’est engagé à maintenir la direction et le personnel en place chez Delacre.