Les pompiers anversois confondent noyade et œuvre d’art

Les pompiers et la police d’Anvers ont débarqué hier soir sur le bassin de Bonaparte pour sortir un homme de l’eau. Leur intervention faisait suite à un appel d’urgence évoquant un individu sur un radeau à la dérive. Il s’est toutefois avéré que le noyé en question n’était pas en détresse, mais bien en pleine représentation artistique.

L’artiste slovène Mark Pozlep se trouvait dans une cabane construite sur un radeau flottant sur l’Escaut. A travers sa performance artistique, il désirait notamment raconter son expérience en tant que migrant.

A l’arrivée des secours, au niveau du Museum Aan de Stroom (MAS), l’artiste a crié en anglais qu’il possédait un permis pour son projet.

Au bout du compte, les pompiers ont tout de même décidé de sortir Mark Pozlep de l’eau, les conditions de sécurité n’étant pas en ordre. D’après le coordinateur du projet, Bert Janssens, celles-ci devraient être remplies rapidement.