Mini-Europe reste au Heysel

Les discussions avec l’exploitant des attractions touristiques Océade et Mini-Europe (photo), sur le plateau du Heysel à Bruxelles, ont abouti ce jeudi sur un partenariat. L’accord signé avec Brussels Expo prévoit la prolongation de la piscine tropicale Océade jusqu’en octobre 2018 et l’intégration de Mini-Europe dans le projet Néo Européa.

L'accord est signé entre Brussels Expo, Océade (photo) et Mini-Europe, ainsi que le partenaire de Néo Européa, qui reprend les sociétés Besix, Unibail-Rodamco et CFE. Les saisons 2017 et 2018 de la piscine Océade sont désormais assurées.

Thierry Meeùs, administrateur délégué des deux attractions, se dit "heureux d'annoncer au personnel une prolongation de l'emploi". Philippe Close, président de Brussels Expo et échevin de la Ville de Bruxelles en charge du suivi du projet Néo I, a expliqué qu'"il s'agissait de trouver la meilleure concordance d'agenda pour permettre à Océade de rester le plus longtemps possible sans devenir un obstacle à l'entame des travaux du projet Néo I".

Philippe Close s'est également déclaré satisfait de l'issue des négociations concernant Mini-Europe. Sa rénovation totale est prévue dans le cadre de la construction du centre commercial et de loisirs Néo. "Voici une très bonne nouvelle qui nous permet de garantir l'activité sur le site, dans la perspective des nouvelles attractions prévues dans le projet Néo I", a déclaré Yvan Mayeur, bourgmestre de la Ville de Bruxelles.